cours firme bancaire

Pages: 26 (6272 mots) Publié le: 22 décembre 2014
Firme Bancaire




* Contient la BCE, BCN, EDC, fermé aux Agents non-financiers résidents
** marché ouvert  tous les agents peuvent y intervenir : IF (agents financiers)/ANF, résidents/non résidents
*** Toutes les obligations sont côtées en bourse. La rémunération s’appelle le « coupon ».

 Sur tous les compartiments des marchés financiers, on retrouve un marché primaire etsecondaire.
Sur le marché primaire on « émet » et on « souscrit » des titres neufs
Sur le marché secondaire on « émet » et on « achète » un titre d’occasion

Emetteur = Emprunteur
Investisseurs
Agents à besoin de financement
Entreprises
Administrations
Capacité de financement  Souscripteur de titres
Ménages
EDC
« Zinzin » : Investisseurs Institutionnels (= Entreprises d’Assurance + OPCVM :SICAV + FCP)

Quand l’émetteur est une banque, le TCN (Titre de Créance Négociable) s’appelle « certificat de dépôt ». Pour :
une durée de 1jours à 1an inclus
montant minimum 150K€


Quand l’émetteur est une entreprise, le TCN s’appelle « billet de Trésorerie ». Pour y accéder :
Une durée entre 1jours et 1an inclus
Montant minimum 150K€

Bons du trésor  Hors réglementation car il n’y apas de conditions comme les deux précédents. Emis par le trésor public.
Les « Bons à moyen terme négociables » : émis par EDC et entreprises pour :
Durée strictement supérieure à 1an
Minimum 150K€
Chapitre I : Du financement de l’économie par les banques à la nécessité du refinancement en monnaie banque centrale.

Section 1 : De la banque « spécialisée » (loi du 2déc 1945) à la banque« universelle » (loi bancaire de 1984)

Les banques pratiquent la « transformation » (des échéances). Cela consiste pour une banque, à collecter des ressources auprès de la clientèle essentiellement sous forme de dépôt à court terme et à accorder des financements essentiellement sous forme de crédit à moyen et long terme.
L’essentiel des dépôts collectés par les banques sont des dépôts à court terme.Puis la banque accorde des crédits à moyen/long terme. Ceci est la transformation. Cela peut être très dangereux en terme de liquidité. Le risque de « manque de liquidité » ou « d’illiquidité » : c’est le risque pour la banque de ne pas pouvoir faire face aux demandes de retrait des clients de leur argent en cas de panique bancaire parce que la banque à immobiliser des ressources courtes dans desactifs de plus longue échéance.
En France, la loi du 2 décembre 1945 spécialise le système bancaire français et ses limites.

I. La spécialisation du système bancaire français en 1945 et ses limites.

Cette loi nationalise la banque de France et les trois plus grandes banques de dépôt de l’époque (BNP, Société Générale, Crédit Lyonnais). La loi créée trois catégories de banque dont ellelimite les activités pour réduire la pratique de la transformation et donc le risque qui va avec :
Banques de dépôts : la loi de 1945 autorise ces banques à collecter l’épargne à moins de deux ans et accorder des crédits à moins de deux ans. Dans le but d’obtenir « l’adéquation des échéances ». Elle limite la transformation mais ne l’interdit pas. La loi délimite également pour ces banques, la prisede participation dans les entreprises. (= Entrer dans le capital et prendre part dans les décisions de l’entreprise).
Banques d’affaires : elles peuvent collecter des dépôts à toute échéance et accorder des crédits à toute échéance et prendre des participations mais elles ne sont pas autorisées à investir dans ces opérations des ressources collectées à moins de deux ans. (Quand ils accordent descrédits à plus de deux ans, ils ne peuvent pas utiliser les dépôts à moins de deux ans pour les financer).  Règle d’adéquation des échéances. La prise de participation est possible
Banques de crédits à moyen et long terme : autorisées à collecter des dépôts à plus de 2ans et octroyer des crédits à plus de deux ans. Elles sont également limitées dans les prises de participation (max. 20% de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Firme bancaire
  • La firme bancaire
  • Firme bancaire
  • Théorie de la firme bancaire
  • Théorie de la firme bancaire
  • Cours: Théorie de la firme économiques
  • Théories de la firme Support cours n 1
  • Le fonctionnement de la firme bancaire : la formation du résultat d’une banque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !