Cours sur ferragus de balzac

3752 mots 16 pages
LM0018Y – Littérature française (des XIX° et XX° siècles) B – Poètique de la ville.

LM0018Y – Littérature française (des XIX° et XX° siècles) B – Poètique de la ville. Le 09/10/07 INTRODUCTION J. Guichardet, Balzac, archéologue de Paris Ville = système complexe d'ensembles de constitution différente = éléments naturels, matériels et humains. - Géographie de la ville (importance à l'origine de la ville) - Matériels créés par l'homme (infrastructures – voiries / les superstructures – bâtiments) - Population mobile (mortalité et renouvellement) → Comment a-t-on pensé la relation homme/ville ? Encyclopédie Universalis et P. Zumthor. ● Un modèle classique et positif de la ville Urbs, Civitas, Polis (politesse, urbanité, Civilité) véhicule des valeurs positives Ville, élément positif, où l'on se comporte correctement → opposition entre homme des villes/ des champs ● Nouveau modèle lié à l'industrialisation Violence, solitude, mendicité → modèle négatif → en opposition, le paradis, c'est la campagnie, l'Arcadie. → 4 modèles pour penser la ville au Moyen-Âge - La Jérusalem céléste : cité idéale, absolue. - Babylone : de Babel en hébreu, la ville du mal et de la perdition. Nabuchodonosor y a soumis les hébreux (Ancient Testament et Les Juifves de R. Garnier) - Rome : ville de la culture, ville éternelle. - Byzance, capitale du Royaume Romain d'Orient, ville la plus riche, grand centre intellectuel. → La ville se construit autour de l'église, lien spirituel mais visible entre les hommes et dieux (Notre-Dame de Paris de V. Hugo, verticalité, croix du Christ ancrée dans l'espace urbain) → Changement avec la Renaissance : recherche de l'esthétique et de l'unité, la symétrie Difficulté car la ville est encore un lieu clos de protection avec des remparts et des frontières administratives (taxes)

LM0018Y – Littérature française (des XIX° et XX° siècles) B – Poètique de la ville.

→ 18° siècle : la ville pose des question. Débats sur la ville, associée au luxe et au

en relation

  • Ferragus, chef des dévorants. balzac
    1603 mots | 7 pages
  • Ferragus
    1475 mots | 6 pages
  • Balzac
    1537 mots | 7 pages
  • Dissertaition "un bon roman nous fait réfléchir sur nous même et sur le monde qui nous entoure
    941 mots | 4 pages
  • -Y(ey
    5480 mots | 22 pages
  • Commentaire composé " la fille aux yeux d'or" balzac
    3119 mots | 13 pages
  • Le romantisme et le realisme de balzac
    7944 mots | 32 pages
  • Cccccccccccccccc
    796 mots | 4 pages
  • Fiche de lecture : La duchesse de Langeais
    582 mots | 3 pages
  • Crpe
    1207 mots | 5 pages