Cours sur ferragus de balzac

Pages: 16 (3752 mots) Publié le: 2 mars 2011
LM0018Y – Littérature française (des XIX° et XX° siècles) B – Poètique de la ville.

LM0018Y – Littérature française (des XIX° et XX° siècles) B – Poètique de la ville. Le 09/10/07 INTRODUCTION J. Guichardet, Balzac, archéologue de Paris Ville = système complexe d'ensembles de constitution différente = éléments naturels, matériels et humains. - Géographie de la ville (importance à l'origine dela ville) - Matériels créés par l'homme (infrastructures – voiries / les superstructures – bâtiments) - Population mobile (mortalité et renouvellement) → Comment a-t-on pensé la relation homme/ville ? Encyclopédie Universalis et P. Zumthor. ● Un modèle classique et positif de la ville Urbs, Civitas, Polis (politesse, urbanité, Civilité) véhicule des valeurs positives Ville, élément positif, oùl'on se comporte correctement → opposition entre homme des villes/ des champs ● Nouveau modèle lié à l'industrialisation Violence, solitude, mendicité → modèle négatif → en opposition, le paradis, c'est la campagnie, l'Arcadie. → 4 modèles pour penser la ville au Moyen-Âge - La Jérusalem céléste : cité idéale, absolue. - Babylone : de Babel en hébreu, la ville du mal et de la perdition.Nabuchodonosor y a soumis les hébreux (Ancient Testament et Les Juifves de R. Garnier) - Rome : ville de la culture, ville éternelle. - Byzance, capitale du Royaume Romain d'Orient, ville la plus riche, grand centre intellectuel. → La ville se construit autour de l'église, lien spirituel mais visible entre les hommes et dieux (Notre-Dame de Paris de V. Hugo, verticalité, croix du Christ ancrée dans l'espaceurbain) → Changement avec la Renaissance : recherche de l'esthétique et de l'unité, la symétrie Difficulté car la ville est encore un lieu clos de protection avec des remparts et des frontières administratives (taxes)

LM0018Y – Littérature française (des XIX° et XX° siècles) B – Poètique de la ville.

→ 18° siècle : la ville pose des question. Débats sur la ville, associée au luxe et aupervertissement moral par les philosophes → remise en cause de la société issue de la ville → débuts de l'urbanisme → 19° siècle : Paris devient une ville énorme 450000 habitants au 17°siècle → 1851792 habitants sous la III° République → la population a triplé Les raisons : émigration venant des zones rurales → changement de population (Paris bourgeoise devient Paris plus prolétaire) + population nomadede Paris. L'architecture de la ville va changer → on dépasse les boulevards et construit sur les marais qui entourent Paris. → Révolution avec Haussman qui éventre Paris selon les axes des points cardinaux (voir carte) Organisation de l'espace selon les classes alors qu'avant cohabitation des classes dans Paris La population ouvrière vit dans les quartiers anciens → pas de moyens donc vétusté deslogements → Problèmes d'accroissement de la population → urgence, manque de logements + hygiène + animaux + voiries + eaux. → Développement de pathologies urbaine (rachitisme, mortalité infantile ou précoce, puberté avancée) et sociale (prostitution, suicide, infanticide, criminalité) Pollution, ville sale, brouillard constant sur la ville, chômage qui se développe (22 sous par jour pour unouvrier alors que le pain coûte 13 sous) → survie difficile → Le II° Empire a arrangé la situation : avant 1848, le prolétaire était un sauvage, un barbare, dangereux, pour les bourgois Pauvreté, population que l'on peut voir dans les rues lors des émeutes (dans Les Misérables, enterrement du maréchal Lamarque, saccage d'une bibliothèque) → Le prolétaire apparaît au 14° siècle (proletarius, celui quivit du travail de ses mains) Néologisme chez Zola en 1832. Proudhon, homme politique socialiste de la classe ouvrière dit qu'ils sont des « barbares auquels nous devons le nom de prolétaire » A partir de 1848, on parle de peuple et V. Hugo diffèrencie la populace (qui saccage) du peuple (qui sait penser) LA VILLE ET LA LITTERATURE Nouveauté littéraire avec les tableaux de Paris, à la charnière...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Balzac, Ferragus
  • Balzac, Ferragus
  • Ferragus de balzac
  • Ferragus de balzac
  • Ferragus, chef des dévorants. balzac
  • Ferragus, chef des dévorants. balzac
  • Cours chabert balzac
  • Ferragus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !