Cours

Pages: 7 (1585 mots) Publié le: 5 janvier 2011
L' Auteur entreprend de nous décrire le fonctionnement de la machine économique depuis 1945 et tout spécialement depuis la fin "des Trentes glorieuses" 1947 - 1975 .

La richesse des Nations et le bien-être de l'individu ne sont pas forcement incompatibles . Le Capitalisme n'est certes pas la panacée mais depuis l'écroulement du socialisme nous n'avons plus le choix, si tant est quenous ne l'ayons jamais eu.
Il nous faut vivre avec le capitalisme. Donc tenter de le rendre plus acceptable et plus juste, moin gaspilleur et moins pollueur.

Dans un premier temps, il articule les fondamentaux que sont le travail ,qui produit et génère le produit intèrieur brut, souligne le role fondamental du capital qui ceci dit " rapporte mais ne crée rien".

A la production suitl'analyse de la répartition du produit et du revenu ( par le biais des salaires et des revenus sociaux ).

Si l'Auteur constate que "nous avons un des systèmes de protection sociale les plus perfectionné du monde, la répartition des revenus reste assez inégalitaire.
La consommation des ménages a suivi la croissance indéniable des revenus.

La population active a vu ses structuresprofondément modifiés en volume, en évolution des secteurs, des professions, et pour la première fois apparait la notion de "flexibilité".

La structure des entreprises a été entièrement modifiée. La société holding devenant le plus beau fleuron du capitalisme flamboyant, la concentration des entreprises s'accélère, ainsi 0,2% de celles-ci, représenteront 50% de la valeur ajoutée et plus du tiers de lamasse salariale.

N'oublions pas l'intervention publique qui représente 45% du PIB, cotisations sociales et impôts inclus. Ici se pose le problème des prélèvements obligatoires, sont-ils trop lourds ?

le décor est planté, mais face au marché que faire, l'auteur signe sa conception du role de l'etat " pour toutes ces raisons, que l' Etat maigrisse n'est pas une mauvaise chose. Mais à conditionque l'etat recentre son action sur les domaines stratégiques, au lieu de laisser la place libre au marché dans ces domaines où se dessinent les grand traits de la société de demain. Et à condition aussi que le jeu de la démocratie puisse jouer pleinement, y compris pour contrecarrer le jeu du marché lorsqu'il apparait qu'il s'exerce d'une manière domagable pour la société dans son ensemble. Plusmaigre peut-etre, mais surtout plus transparent : tel est l'enjeu essentiel de la nécessaire réforme d'un état qui, sans étre bon par nature, demeure un agent essentiel d'une construction démocratique de l'économie et de la société.

Aucun pays ne vit en autarcie, l'auteur fait ici état des points forts de la France, de l'âpreté des négociations internationales, rounds interminable auxrésultats mitigés des atouts de l'Union Européenne, de la mise en place de la PAC et du grand marché en 1993 et des risques élevés de l'élargissement.

Apparait ici la notion de produits dérivés c'est a dire des titres dont la valeur est déterminée par l'évolution des prix et des cours. (Taux de change d'une monnaie, taux d'intérêt des empruns d'état, cout de tel matière première.)

La monnaie et lecrédit assure la circulation sangine du système. Le capitalisme et ses corollaires, le profit et le marché trouve ici sa consécration .

C'est d'ailleurs ce qui fait le dynamisme incontestable du capitalisme, sa souplesse d'adaptation, sa capacité a innover, a changer, a récupérer.

Il ne fait pas de doute qu'il s'agit d'un système économique efficace qui vacillera en raison d'une finance quine se soucie que d'une chose, le plus grand profit possible.

Pour mémoire nous ferons état de l'effondrement avéré et définitif de l'économie collectiviste.

Tout systhéme économique aussi satifaisant qu'il paraisse porte en soi le meilleur et le pire, le capitalisme et ses déviances, le libéralisme et l'ultraliberalisme, sa "destruction créatrice " son mépis du faible n'y échappe pas....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Course en cours
  • Course en Cours
  • Cours
  • Cours
  • cours
  • Mes cours
  • Cours
  • cours

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !