Cours

594 mots 3 pages
Victor Hugo, l’un des plus grand poète et écrivain français de tous les temps, chef de file du mouvement romantique, est l’auteur de nombreux chef d’ouvre : Les Misérables, Les Châtiments, ou encore Les Contemplations, d’où est extrait le poèmeMors. Le recueil Les Contemplations, est construit en deux parties, séparées par une date, le 4 septembre 1843, jour de la mort accidentelle de sa fille. La première partie, « Autrefois », est consacrée aux poèmes du bonheur, la seconde, d’où est tiré Mors, est une méditation sur la mort et la destinée humaine.

Victor Hugo est né à Besançon en 1802. Il écrivit dans plusieurs registres littéraires. Après son exil en Angleterre sous l’Empire de Napoléon III, il écrivit les Châtiments (1853) où il fait une satire de l’Empereur. En 1856, il écrivit lesContemplations dont est extrait le poème que nous allons étudier qui appartient plutôt au registre lyrique. Il s’essaie même au registre mythologique dans la légende des siècles (1859-1883). Victor Hugo fut l’une des figures principales du courant romantique, habituellement, lié à l’expression des sentiments envers une femme aimée, Hugo ici s’en sert pour exprimer la tristesse, la douleur infligée par la mort de sa fille Léopoldine. L’écriture de Victor Hugo a grandement été influencée par cet événement : dans son recueil des contemplations, séparé en deux livres par la mort de la fillette on distingue deux temps « autrefois » qui décrit le souvenir des jours heureux avant la mort de Léopoldine et « aujourd’hui » qui décrit la souffrance et le manque de l’être cher, Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin est extrait de ce dernier.Victor Hugo décède en 1885.

Elle avait pris ce pli dans son âge enfantin n’est pas divisé en strophe, néanmoins on peut lier les 26 alexandrins deux à deux par leurs rimes plates dont la qualité varie, elle peuvent être soit pauvres « feu/peu » soit suffisantes « enfantin/matin » ou riches « espère/père ». On remarque une rupture dans le rythme

en relation

  • Critique sur le dernier jour d'un condamné
    415 mots | 2 pages
  • Les misrables, victor hugo
    1624 mots | 7 pages
  • Grage
    710 mots | 3 pages
  • Cours
    1006 mots | 5 pages
  • Cours
    1087 mots | 5 pages
  • Cours
    862 mots | 4 pages
  • Cours
    1863 mots | 8 pages
  • Cours
    328 mots | 2 pages
  • Cours
    852 mots | 4 pages
  • cours
    824 mots | 4 pages
  • Cours
    461 mots | 2 pages
  • Cours
    3678 mots | 15 pages
  • Cours
    1633 mots | 7 pages
  • cours
    403 mots | 2 pages
  • Cours
    1291 mots | 6 pages