Critique "cendrillon" joel pommerat

Pages: 5 (1019 mots) Publié le: 29 septembre 2012
Cendrillon

Mise en scène : Joël Pommerat

Sandra : « Faut pas que j'oublie de penser à ma mère »



« All the times that I cried, keeping all the things I knew inside,
Its hard, but its harder to ignore it.
If they were right, Id agree, but its them you know not me.
Now theres a way and I know that I have to go away.
I know I have to go. »
Cat Stevens – Father and sonCendrillon, conte populaire dont les versions de Charles Perrault (Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre) et des frères Grimm (Aschenputtel) sont les plus connues à été interprété et adapté à la scène par Joël Pommerat dans une pièce beaucoup plus contemporaine.

Plateau noir. Une voix off retentit et commence à narrer une histoire, son histoire. Le plateau est éclairé par la projection d'imagesainsi que de mots sur les murs de la scène. Un homme entre et commence à faire des gestes lents répétitifs au rythme de la narration... (Cf : Photo)
C'est sur cette note surprenante que commence la pièce.
En effet, elle se révélera surprenante autant par sa mise en scène que par son adaptation.

C'est une version totalement revisitée de l'histoire, presque parodique par moment, que nous offre JoëlPommerat.
L'héroïne, qui ne s'appelle plus Cendrillon mais Sandra : Cendrillon ne sera qu'un surnom ainsi que celui de « Cendrier » en référence au fait qu'elle sent le tabac (Son père fume dans sa chambre) est une enfant vivant à l'époque contemporaine. (On peut le justifier notamment par un accessoire moderne : la montre qui fait de la musique) contrairement aux contes traditionnels se passantau XVIIème siècle.
Sandra est une jeune fille en deuil de sa mère dont on assiste à la mort en début de pièce. Cette scène est d'ailleurs la plus importante de la pièce car elle explique chaque réplique ou comportement de Sandra.
Cette dernière, n'ayant pas saisi les derniers mots de sa mère mourante, s'imagine que le fait de penser à elle sans cesse lui permettra de la garder en vie. Lasonnerie de sa montre est l'air d'« A vous dirais-je Maman » sonne toutes les 5 min pour lui rappeler de penser à elle. On est confronté dès lors au côté très enfantin de Sandra avec une interprétation au mot des paroles qu'elle a cru entendre. En effet, Sandra est constamment en train de se répéter « Faut pas que j'oublie de penser à ma mère ».
Durant la pièce son père est présent ce qui n'est pas lecas dans les versions traditionnelles.
De plus on peut observer que contrairement aux autres versions, le Prince est un enfant.
On remarque aussi que les corvées ne sont plus imposées mais auto infligées par l'héroïne elle même en punition. Cela peut être surprenant car ces réflexions sont apportées de façon à faire rire le public cependant elles véhiculent un sentiment de profond mal être dela jeune fille qui est beaucoup moins joyeux. (Sandra :« Oui je vais récurer les toilettes, c'est bien dégueulasse de récurer les toilettes, ça va me faire du bien de récurer les toilettes. »)
Au moment de la rencontre entre Sandra et le prince, ce n'est plus Sandra qui perd sa pantoufle de verre mais le prince lui même qui offre une de ses chaussures en cadeau, on peut voir ici un clin d'oeilparodiques aux versions traditionnelles. Par ailleurs, à la fin de la pièce il n'est pas question de mariage mais au contraire d'une séparation entre les deux protagonistes qui vont vivre leur vie chacun de leur côté alors que c'est le cas dans les contes qui se terminent souvent par la phrase « Il vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants ».
Une histoire donc surprenante et emplie d'humour avectoutefois une ambiance sombre et triste.


Le plateau quant à lui traduit bien cette ambiance. En effet, on peut observer que le mobilier est très sommaire : Le lit de Sandra, son « armoire » pour la chambre et deux chaises pour le salon. On peut penser que du fait des changements rapides et fréquents de décors (à chaque fois qu'on change de pièce dans la maison) il est plus facile d'avoir...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crituque, Cendrillon de Joel Pommerat
  • Cendrillon Pommerat
  • S Quence 3 Cendrillon De Pommerat
  • Théâtre " Cendrillon " de Pommerat
  • ''Cet enfant'', de joël pommerat (résumé et pistes de lecture-
  • Critique true grit de joel et ethan coen
  • Joel
  • Cendrillon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !