Définition du sonnet

661 mots 3 pages
Un sonnet (de l'italien sonnetto]) est une forme de poème comportant quatorze vers dont la répartition typographique peut varier — deux quatrains et deux tercets ou un seul sizain final par exemple — et dont le schéma des rimes varie également, soit librement soit en suivant des dispositions régulières. La longueur du vers n'est pas fixe en français.

D'ordinaire l'on distingue parmi les sonnets réguliers les « français », « italiens » et « élisabéthains » ou « shakespeariens ». La régularité de la distribution des rimes suivant des formes codifiées n'est pas une condition nécessaire pour que l'on puisse parler de « sonnet », mais l'est évidemment pour parler de « sonnet régulier ».

Le sonnet est un genre qui a été pratiqué dans une bonne partie de l'Europe, tant dans les poésies syllabiques que rythmiques.

Dans la littérature française ce type de poème a été largement illustré tout au long de son histoire, par des auteurs aussi divers que Ronsard, Baudelaire ou Mallarmé.

Il apparait en France en 1536.

Le passage du sonnet de l’Italie en France relève d’un concours de circonstances historiques et littéraires. Un jour, le poète français Maurice Scève, humaniste passionné par l’Antiquité et l’Italie, chef de file de l’École lyonnaise, prétend découvrir, près d’Avignon, le tombeau de Laure, l’héroïne du Canzoniere de Pétrarque. Peu de temps après, en juin ou juillet 1536, Clément Marot écrit le premier sonnet en langue française, dédié à la duchesse de Ferrare. Presque aussitôt, Marot sera imité par Mellin de Saint-Gelais et les poètes de l’École lyonnaise.

La disposition des rimes de Pétrarque (deux quatrains en abba abba fixes, puis ensuite souvent deux tercets cde cde, cdc dcd ou cde dce) est modifiée par Marot en abba abba ccd eed puis, en 1547, par Peletier en abba abba ccd ede. Le premier schéma est dit, abusivement, « sonnet italien » ou sonnet de type « marotique » ; le deuxième, « sonnet français » ou sonnet de type Peletier. Ces deux

en relation

  • Definition sonnet
    1119 mots | 5 pages
  • 1er Corpus
    539 mots | 3 pages
  • Commentaire composé du sonnet 263 du recueil mépris de la vie et consolation de la mort
    1539 mots | 7 pages
  • Sonnet d'automne
    1086 mots | 5 pages
  • Poésie
    1301 mots | 6 pages
  • Joachim Du Bellay PPP
    985 mots | 4 pages
  • Tristan corbiere les amours jaunes
    312 mots | 2 pages
  • Types de poésies
    7345 mots | 30 pages
  • Corpus
    6947 mots | 28 pages
  • Qu'est-ce qu'un poème ?
    5606 mots | 23 pages