Désirer est-ce nécéssairement souffrir?

Pages: 9 (2130 mots) Publié le: 14 février 2012
Désirer est-ce nécessairement souffrir ?

« Malheur à qui n’a plus rien à désirer. Il perd pour ainsi dire tout ce qu’il possède. On jouit moins de ce que l’on obtient que de ce qu’on espère et l’on n’est heureux qu’avant s’être heureux » déclare Rousseau. Il affirme que alors que le désir est l’essence même de la vie et que personne sans lui n’avancerait. Le désir est ici vu comme un plaisirsans fin qui renait à chaque nouvelle attirance et qui apporte le plus grand des bonheurs. Le désir revêt pourtant une valeur ambigüe dans notre société. Traditionnellement considéré comme néfaste par les religions et longuement étudié par les philosophes, il est pourtant l'un des piliers de notre société de consommation : pour consommer un produit, il faut le désirer plus qu'un autre. Malgrécette place dominante, ce sujet lui attribue d'emblée une portée négative en le considérant comme potentiel synonyme de souffrance. Le désir est-il ainsi douloureux ? Le désir étant une représentation forte et précise de ce qui viendrait combler un manque, le satisfaire ou améliorer sa situation. Ceci nous amène donc à préciser que le désir est propre à chaque individu et qu'il est donc une partiede soi, de notre manifestation à nous-même. Ce qui nous invite à nous demander si le désir est une source de souffrance ? La souffrance se définissant ainsi par le fait de souffrir qui entraîne un tourment moral ou physique de l’individu. Ainsi le désir est l’essence même de l’homme, mais peut-il être source de souffrance ?

Le désir est l’essence même de l’homme, car il est avant tout la basede la vie. Et plus précisément c’est la résistance à la frustration qui est la base de la vie, chaque individu va s’imposer et créer ses propres limites et ses propres envies. Ainsi lorsqu’un individu désire tel chose, il va transposer ses rêves dans cette chose. Ce qui lorsque nous obtenons ce que nous désirons, peut- alors nous envahir de déception. Sera-t-il à ce moment-là capable de résisterà la frustration ? Et donc de ne pas souffrir ? Durant notre vie, nous n’échappons jamais aux désirs, car sans cesse nous désirons quelque chose ou quelqu’un, car le désir vient plutôt d'une pulsion ou peut-être même d'une frustration, puisque ce que l'on désire on ne l’a pas en général. Ainsi l’homme a sans cesse des désirs, car celui-ci ne peut tout posséder. Le désir permet donc de satisfaire unmanque. Ainsi les hommes vont sans cesse transformer leurs désirs en besoins, ces besoins qui leurs paraissent vitaux, comme par exemple le désir de posséder un téléphone devient rapidement un besoin ; chaque individu résiste donc de façon différente a celui-ci, mais le désir fixé que transpose chaque individu en quelque chose est très différent. Car nous pouvons par exemple désirer d’obtenir unmanteau ou un poste, ainsi si, ces deux désirs très différents ne sont pas obtenu, chaque individu va réagir de façon distinct face à la frustration et donc au désir. Et c’est cette résistance à la frustration et donc au désir, qui va soit faire souffrir l’individu ou l’indifférer. Ainsi sommes-nous capable de résister à nos propres frustrations et donc à nos propres désirs ?
Ainsi le désir estla base même de la vie du fait qu’il va permettre à chaque individu de fixer ses propres limites, mais celui-ci comprend aussi des effets positifs.
Le désir traduit aussi, la puissance d’exister d’un être qui enchante par son dynamisme sa vie et le réel et produit grâce à lui une réalité aux couleurs de ses rêves. C’est donc à partir de celui-ci que l’homme organise et planifie sa vie, l’hommeest alors en effet un être de désir. Le désir comprend alors des effets positifs, il enchante la vie des individus ; car le désir est au principe de la créativité humaine, le désir que possède l’homme œuvre dans toutes les activités (techniques, artistiques, intellectuelles, politiques, etc.) par lesquelles l’homme va pouvoir s’affirmer. Vivre en ce sens permet aux individus de créer et de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • désirer est ce nécessairement souffrir
  • Désirer est ce nécessairement souffrir?
  • « Désirer est-ce nécessairement souffrir ? »
  • Désirer est ce nécessairement souffrir ?
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir ?
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir ?
  • Désirer est-ce nécessairement souffrir
  • Philosophie: Desirer, est-ce necessairement souffrir?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !