Déterminants de l'epargne et de la consommation

Pages: 6 (1475 mots) Publié le: 9 mai 2012
Déterminants de l'épargne, consommation, revenus
Déterminants de l’épargne, de la consommation et des revenus
Le revenu disponible d’un ménage est partagé entre l’épargne et la consommation. Les économistes ont longuement cherché à montrer les déterminants de ces derniers. C’est ce qu’il s’agit de voir ici.
Limiter ou pas sa consommation
La vision keynésienne face à Friedman
Keynes montreque le niveau d’emploi est déterminé en fonction de la demande des consommateurs (puisque la demande anticipée doit augmenter, les entreprises augmentent leur niveau d’embauche afin d’accroitre leur offre pour faire face à la demande ; le chômage diminue donc). C’est la propension à consommer qui détermine cette demande effective. Selon l’auteur de la Théorie générale, cette propension à consommerest une fonction croissante du niveau de revenu ; ainsi, plus le revenu est important, plus la propension à consommer s’accroit. Keynes montre ainsi comment s’effectue le partage entre la consommation et l’épargne : si les revenus de l’agent augmentent, les dépenses augmenteront elles aussi, mais dans une moindre mesure puisque le travailleur aura tendance à épargner ; c’est ce qu’on appelle lapropension marginale à consommer. Il considère que la consommation est une fonction stable du revenu : en moyenne, « les hommes tendent à accroitre leur consommation à mesure que le revenu croit ».
Mais si Keynes considère que la consommation croit avec le revenu, Friedman pense que l’accroissement du revenu n’entraine pas nécessairement l’augmentation de la consommation. En effet, le revenucomporte deux composantes : la composante permanente (il s’agit des ressources stables comme le revenu, qui ne sont pas modifiées à court terme), et la composante transitoire (il s’agit d’un phénomène conjoncturel qui modifie par exemple le revenu). Friedman montre que la composante transitoire n’a pas d’effet sur la consommation puisque les ménages n’ont pas intégré l’accroissement de leurs ressourcesà leur revenu habituel, permanent ; ce n’est donc qu’une fois que celui-ci est intégré que la consommation est augmentée. Ainsi, ce n’est pas de façon automatique que l’augmentation des revenus entraine l’augmentation de la consommation. De cette façon, Friedman considère que la propension à consommer est stable et régulière quelques soient les variations de revenu.
Keynes considère donc que leniveau de consommation dépend du revenu courant du ménage ; c’est ce qu’il appelle la « loi psychologique fondamentale ». Au contraire, Friedman pense qu’il dépend du revenu permanent (on prend en considération les revenus présents, passés et futurs pour déterminer son niveau de consommation, et plus seulement l’argent dont on dispose à un instant précis).
La stabilité de la consommation, oul’hypothèse du cycle de vie
Un certain nombre de critiques a contredit la vision keynésienne. Kuznet a ainsi étudié la relation entre la consommation et le revenu des ménages américains entre 1869 et 1938, en observant la constance de la propension moyenne à consommer dans le temps.
Aussi, Brown explique les discordances entre le court et le long terme. Il considère que la consommation dépend desrevenus présents et passés. Ainsi, même si les revenus diminuent à un moment donné, les ménages ne vont pas pour autant revoir leur consommation à la baisse : c’est l’effet cliquet.
Franco Modigliani montre que même si le revenu est variable au cours de la vie, la consommation, elle, reste stable. Au début de la vie professionnelle, l’individu emprunte, par exemple pour payer ses études. Ensuite,il va rembourser ces emprunts alors qu’il est entré dans la vie active, et épargner. A la fin de sa vie, il utilise l’épargne constitué pendant sa vie active. Finalement, l’agent a toujours la même consommation tout au long de sa vie.
Le taux d’intérêt, déterminant de l’épargne et de la consommation
Les auteurs classiques considèrent que la propension à épargner dépend du taux d’intérêt :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les déterminants de l'épargne
  • Les determinants de l'epargne
  • Déterminants de l'épargne
  • Les déterminants de l'épargne
  • La consommation et l'épargne
  • La consommation et l'epargne
  • La consommation et l'épargne
  • Les determinante de la consommation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !