Dans qu'elle mesure le personnage de roman donne t-il au lecteur un accès privilégié à la connaissance du coeur humain ?

Pages: 2 (425 mots) Publié le: 2 janvier 2012
TD d'SVT

Nous avons à notre disposition trois documents :le premier expliquant que notre organisme est composé de deux cellules, le second démontrant le mécanisme de réparation de l'ADN et lesfréquences de mutation chez les eucaryotes et procaryotes. Et enfin le troisième document montrant un arbre généalogique d'une famille atteinte d'alcaptonurie. Avec l'aide ce ces documents nous allonsessayer d'expliquer l'origine des mutations génétiques ponctuelles et leur devenir au sein de l'espèce.

Deux types de cellules forment notre organisme :les cellules « normales » et les cellules« mutantes ». Seulement les cellules mutantes ne ce transmettent pas forcement à la descendance de l'individu. Dans le cas d'une mutation somatique la mutation n'est pas transmise, alors que pour une mutationgerminale la mutation peut être transmise à la descendance en cas de présence de cellules mutantes dans le tissu germinal. La suite du document montre bien que de très nombreuses erreurs sont commiselors de la mutation de l'ADN, créant ainsi des cellules mutantes. On estime que chaque ovule est porteur d'environ 24 mutations ponctuelles liées aux erreurs de réplication et que chaquespermatozoïde d'un homme de 25 ans en comporte environ 265.
Dans le second document on voit qu'une erreur d'appariement peut être réparé en enlevant la section d'ADN erroné pour qu'ensuite l'ADN polymérasesynthétise la portion manquante. On voit aussi que lorsque la mutation n'est pas « réparée » il se crée alors, après la réplication, une séquence conforme et une autre mutante. On voit aussi que cesmodifications entraînent des changements métabolique. Que ce soit chez les bactéries, les végétaux ou encore les insectes. De plus pour chaque changement les taux de mutations estimé diffèrent. Nous endéduisons que le taux de mutation influe sur les changements métabolique.
Dans le dernier document on peut voir que dans certain cas la transmission est directe alors que dans d'autres cas elle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !