de la langue

Pages: 8 (1759 mots) Publié le: 15 mai 2014
Pour comprendre un texte écrit par Gaston Miron, il faut d’abord connaître l’histoire de la Révolution tranquille. Même si Miron écrivait avant et après la révolution, il a été beaucoup influencé par la politique de cette époque. La Révolution tranquille a amené des changements par rapport à la langue, la culture et l’éducation. Avant cette époque, l’Église catholique avait un pouvoir centraldans la vie de tous les Québécois. Certes, l’Église contrôlait l’éducation presque partout en Amérique du Nord, néanmoins, au Québec, elle dirigeait d’une façon ou d’une autre toutes les décisions importantes dans la vie d’un Québécois, par exemple, le nombre d’enfants, normalement très élevé, qu’une famille devait avoir. La Révolution tranquille a arraché cette puissance à l’Église, et l’a donnée augouvernement et au peuple québécois. À cause de la Révolution tranquille, le gouvernement a pris le contrôle du système scolaire et créé un ministère de la culture et des communications. Ainsi, le peuple était plus libre de prendre leurs propres décisions. Cette liberté, produit de la révolution, a influencé la poésie de Gaston Miron. Par exemple, on voit son implication quand, dans sonannotation du poème « L’Homme rapaillé », il dit qu’il a transcrit le poème « en entrant chez [lui], au milieu de la nuit, au retour d’une manifestation à Québec contre la loi linguistique 634 ». Ici, il y a un lien clair entre la politique et la poésie de Gaston Miron.
Gaston Miron est un des poètes les plus connus au Québec. Même ailleurs, comme en France, sa poésie est très connue. Cependant, GastonMiron a seulement écrit un recueil de poèmes et autres textes, L’Homme rapaillé. Cette œuvre a été publiée d’abord en 1970. Quoiqu’elle a connu plusieurs rééditions chacun apportant son lot de modifications. Miron croyait que ses écrits n’étaient jamais finis d’être écrits. Il a beaucoup opposé la conception d’un recueil parce qu’il avait « une résistance à fixer [ses] poèmes ». C’est à cause deses amis qui l’ont convaincu qu’il existe L’Homme rapaillé comme on le connaît aujourd’hui. Miron adorait l’oralité de ses poèmes et le fait qu’un poème est si facilement changé « au gré des circonstances et des auditoires ».
La section « De la langue » a été ajoutée au recueil seulement à partir de l’édition de 1993. Elle est composée de trois articles tirés de deux revues : Maintenant etPossibles. Les deux premiers articles ont été publiés en 1973 et 1974, à la suite de la loi 101; l’autre a été publié en 1987 presque 15 ans après le premier. En sachant que Gaston Miron a mis beaucoup d’effort sur la structure de son recueil, le fait que « De la langue » est la dernière section du recueil est significatif. La langue a beaucoup préoccupé Miron, donc il a mis ces écrits à la fin commeun avertissement pour l’avenir parce qu’il « ne [voyait] cependant pas. . . que la situation ait fondamentalement changé », même après la loi 101. Dans ses poèmes, il a joué avec la langue en utilisant les tournures québécoises. La section « De la langue » commence d’abord avec l’article « Décoloniser la langue », ensuite « Le bilinguisme de naissance », enfin « Le mot juste ». Ces troisarticles décrivent chacun une facette de la situation langagière au Québec. Cela dit, tous les articles parlent de la condition passée, actuelle et future de la langue française ou la langue dite québécoise au Canada.
Dans ces textes, Miron raconte des anecdotes pour démontrer ses arguments concernant la langue. L’utilisation du « je » crée, au lieu d’un article scientifique, un texte d’opinion. Ce «je » constate qu’il existe intrinsèquement dans le texte le biais de l’auteur. Cependant, le « je » n’est pas omniprésent puisqu’il faut donner au lecteur les connaissances essentielles pour comprendre la situation linguistique au Québec. Donc, Miron présente au lecteur des articles qui visent autant à informer d’une façon vulgaire des observations linguistiques qu’à leur présenter ses propres...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Langue
  • Langue
  • La langue
  • la langue
  • Les langues
  • Langues
  • les langues
  • Langues

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !