De l'évolution à la génétique

5606 mots 23 pages
De l’évolution à la génétique (1790 – 1920)
I. 1790 – 1830 : débats transformistes en France
La première plus grande invention de l’évolution, c’est la prise de conscience progressive que la Terre n’a pas toujours été la même, qu’elle a une histoire très longue et que l’homme a été absent une grande partie de cette histoire.
Transformisme : mouvement de pensées qui soutient l’idée que les espèces ne sont fixes, et qu’elles peuvent se transformer au cours du temps les unes dans les autres.
La thèse transformiste présente un certain nombre de failles et est essentiellement spéculative par comparaison aux programmes de recherche fixiste qui adhéraient à l’idée de la stabilité des espèces. Ces programmes de recherche étaient souvent invoqués dans le cadre de l’anatomie comparée. L’échec du transformisme en France, est dû au fait que la thèse transformiste semblait à l’écart des sciences qui progressaient le plus à cette époque, cad la paléontologie, la géologie et ne pas pouvoir rendre compte des nouvelles données de ces sciences. Cette thèse semblait inappropriée, passait pour une théorie philosophie qui s’adaptait mal à l’état des données.

II. 1830-1870 : l’évolutionnisme darwinien
Darwin développe 2 théories importantes : * L’évolution est le mieux à même pour rendre compte de la répartition des espèces.
L’évolutionnisme soutient que l’ensemble des espèces vivantes ont un ancêtre commun. Introduction d’une conception généalogique du vivant : l’ensemble des êtres vivants sont des ramifications d’un même arbre du vivant. * Adaptation des organismes à leur environnement : théorie de la SN pour rendre compte de cette adaptation.
Succès inégale de ces 2 théories : Darwin réussit à convaincre ses contemporains de la réalité de cette évolution. Mais le plus grand échec de Darwin porte sur la théorie de la sélection naturelle.

III. 1870-1920 : débats sur l’hérédité
Dans cette troisième partie, on verra les théories qui s’opposent à cette théorie de la

en relation

  • 1Er type de sujet : la place de l’homme parmi les êtres vivants
    952 mots | 4 pages
  • Algorithme génétique
    1603 mots | 7 pages
  • Place de l'homme dans l'evolution
    3031 mots | 13 pages
  • Innovations genetiques
    3627 mots | 15 pages
  • Evolution biologique
    30672 mots | 123 pages
  • Genetique
    1856 mots | 8 pages
  • Svt diversification vivant
    791 mots | 4 pages
  • les generations
    721 mots | 3 pages
  • Genetique_et_evolution_219986
    8651 mots | 35 pages
  • klzd
    5938 mots | 24 pages