De l'enfermement des fous

Pages: 31 (7739 mots) Publié le: 1 avril 2013
Exposé de sociologie

-------------------------------------------------
L’enfermement – D’hier à aujourd’hui

SOMMAIRE


1 - Introduction
2 - Présentation des auteurs
3 - La vision historique de Gladys Swain
4 - La vision historique de Michel Foucault
5 – L’enfermement aujourd’hui et en sortir
A - Sortir de l’enfermement psychiatrique
B - Sortir de prison
6 - Conclusion7 – Bibliographie
8 - Annexes

1 - Introduction
Afin de présenter un exposé sur « pourquoi enferme-t-on les fous » dans le cadre de notre cours, j’ai lu principalement les livres que sont « l’Histoire de la folie à l’âge classique » de Michel Foucault, certains chapitres du livre « L’éloge de l’insensé » de Gladys Swain.
Afin de compléter mes connaissances et d’approfondir mon raisonnement,j’ai lu le livre d’Erving Goffman « Stigmate » entre autres.
Par intérêt, et suite à mes différentes recherches, j’ai été amené à conduire cette histoire jusqu’à aujourd’hui.

2 – Présentation des auteurs

Glady Swain est née en 1945 et décédée en 1993. Elle fut une psychiatre française.

Michel Foucault de son vrai nom Paul-Michel Foucault, né le 15 octobre 1926 à Poitiers et mort le 25 juin1984 à Paris, est un philosophe français, passionné d’histoire.

Et en rappel, pour faire le lien avec mon introduction, Erving Goffman est né le 11 juin 1922 au Canada et décédé le 19 novembre 1982 à Philadelphie en Pennsylvanie. C’est un sociologue et linguiste américain d'origine canadienne, contemporain des deux précédents auteurs.

3 - La vision historique de Gladys Swain

J’ai lu troischapitres du livre « Dialogue avec l’insensé », édité en 1994, que sont :
« De l’idée morale de la folie au traitement moral »,
« Une logique de l’inclusion : les infirmes du signe »,
« Joseph Daquin : le dialogue avec l’insensé », ainsi que sa préface écrite par Marcel Gauchet, qui fut son compagnon.

Dans le premier chapitre, précité, l’idée du traitement moral de la folie nait avec lapsychiatrie aux alentours de années 1800, après qu’à la fin du XVIIIème siècle un courant de pensé médical se met à imputer au moral un certain nombre de maladie avec des symptômes physiques. (Traité de la phtisie pulmonaire de Raulin paru en 1782), et qu’il n’y a pas de lésions organiques. Ainsi, « le traitement moral, tel, du moins, que l’entendent Pinel et Esquirol… c’est tout simplement untraitement qui, déclarant secondaires ou inefficaces les moyens physiques d’agir sur l’aliéné, privilégie au contraire l’appel aux facultés intellectuelles et aux sentiments ou aux passions. » Cela fait « rupture avec une conception morale de la folie » selon une conception ancienne où  « la folie procède d’un choix ».
Ceci explique que l’augmentation du nombre d’internement à partir des années1800, et non une augmentation de l’intolérance dans une société qui se veut égalitaire après les années de la révolution française. En cela elle réfute la théorie de Foucault. Même dans les premiers écrits de Pinel, l’on retrouve l’idée que le fou est incurable par le fait qu’il choisit la satisfaction de sa passion à la raison.
« D’un côté, on sermonne les malheureux aliénés, quand on ne leurintime pas l’ordre précis d’être fous, tandis que, de l’autre côté, on les traite comme des êtres avec lesquels il est parfaitement impossible de parler, et qu’il n’y a qu’à laisser dans leur enfermement intérieur. Dans l’âge classique, on ne saisit en général qu’un des côtés… ».
L’on découvre que l’on peut entrer en relation avec le malade grâce aux reste de raison de Pinel auquel il fait appelchez les maniaques. L’idée est d’obtenir « un mixte entre acceptation est refus : on écoute, on admet ce qu’il dit, tout en marquant, d’autre part, qu’on ne saurait y adhérer. ».
Dans le chapitre une logique de l’inclusion : les infirmes du signe, Gladys Swain présente toutes les catégories des infirmes du signe d’une certaine époque :
* Les sourds- muets
* Les aveugles
* Les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'enfermement
  • Les hommes sont ils fous?
  • Enfermer les fous ?
  • Chez les fous
  • Les Fous de Bassan
  • Les fous de bassan
  • Jugement des fous
  • Les fous de bassan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !