DEFINITIONS

1559 mots 7 pages
DEFINITIONS

Le néo-classicisme (source : wikipédia)
Le néo-classicisme est un mouvement artistique qui s'est développé dans la peinture, la sculpture, et l'architecture, entre 1750 et 1830 environ. Contrairement au romantisme, il sacrifie les couleurs pour la perfection de la ligne.
Né à Rome, le mouvement se propage rapidement en France par l'intermédiaire des élèves peintres et sculpteurs de l'Académie de France à Rome, en Angleterre grâce à la pratique du Grand Tour de la jeunesse noble britannique, et dans le reste du monde.
En Europe centrale, sous l'influence de Johann Joachim Winckelmann, il préconise un retour à la vertu et à la simplicité de l'antique après le baroque et les excès des frivolités du rococo des années précédentes. Cette expression nouvelle d'un style ancien voulut rallier tous les arts à ce qu'on appela alors «le grand goût». On ne jurait plus que par l'antiquité et l'on vécut à la mode de Pompéi ou d'Herculanum.
Il fut choisi par les nouvelles républiques issues des révolutions française et américaine, car ce style représentait symboliquement la démocratie de la Grèce antique et de la République romaine. La Rome impériale devint un modèle sous Napoléon Ier, mais avec l'émergence du mouvement romantique, ce style disparut peu à peu
En peinture le néo-classicisme apparaît au début des années 1760 (1770 en France) et s'inscrit dans un mouvement de réaction contre le style ornementé du rococo, en prônant un retour à la simplicité qui caractérisait le style antique (orthogonalité générale de la scène, des thèmes inspirés par l'antiquité grecque et romaine, la forme et la ligne primant sur la couleur, et l'absence de profondeur donnant à l'ensemble l'aspect d'un bas-relief)
La peinture le Sacre de Napoléon toile monumentale de David impose le néo-classicisme comme courant officiel du régime. À partir de 1810 le néo-classicisme décline, laissant de nouveaux courants picturaux s'imposer (le style troubadour puis le romantisme, en France)

en relation

  • La definition
    540 mots | 3 pages
  • Définition
    768 mots | 4 pages
  • Definitions
    410 mots | 2 pages
  • Définitions
    514 mots | 3 pages
  • DEFINITIONS
    400 mots | 2 pages
  • Définitions
    463 mots | 2 pages
  • SES Définitions
    436 mots | 2 pages
  • DEFINITION
    1378 mots | 6 pages
  • Définition ses
    2483 mots | 10 pages
  • Definitions
    1855 mots | 8 pages