Des cannibales

1446 mots 6 pages
Des cannibales – Introduction :
Les Essais sont l’œuvre principale de Montaigne, auteur humaniste du XVIème siècle.
Sous un angle philosophique mais aussi politique et social, il y aborde toute une variété de sujets et livre ses réflexions sur sa propre vie et sur la condition de l’homme.
Dans le chapitre 31, « Des Cannibales », publié en 1595, Montaigne évoque la découverte des « sauvages » du Nouveau Monde et l’étonnement des Européens face à des coutumes différentes des leurs.
En parlant d’eux, il parle également de l’homme européen, prétendument civilisé, détourne les idées préconçues sur ces cannibales et propose sa vision de la « barbarie ».
Problématiques pour l’oral sur « Des cannibales » :
♦ En quoi ce texte « des cannibales » prend-il le contre-pied des préjugés ethnocentriques de l’époque de Montaigne ?
♦ Comment fonctionne la stratégie argumentative de Montaigne ?
♦ Qu’est-ce qui fait l’originalité de l’humanisme de Montaigne ?
♦ En quoi ce texte est-il une dénonciation de la civilisation ?
« Des cannibales » – Annonce du plan
Nous étudierons d’abord ce qui fait la force argumentative de ce texte (I), avant de commenter l’éloge qui est fait des « sauvages » (II). Pour terminer, nous verrons que cet éloge permet à Montaigne de critiquer l’idée de progrès dans la société de son époque (III).

I – La stratégie argumentative de Montaigne

A – « Barbare » et « sauvage » : des définitions relatives
Dans le premier paragraphe, Montaigne entreprend de relativiser les termes de « barbare » et « sauvage ».
Il utilise ainsi une tournure négative : « il n’y a rien de barbare et de sauvage dans cette nation » pour montrer qu’il va à l’encontre des idées reçues de ses contemporains.
Il définit d’abord la barbarie comme « ce qui n’est pas dans [les] coutumes » de la personne qui emploie ce mot. Aussi, chacun juge les autres sociétés selon ce qu’il connaît : sa propre société.
Il dénonce ainsi les préjugés ethnocentristes qui poussent chacun à considérer que sa

en relation

  • Des Cannibales
    551 mots | 3 pages
  • Des cannibales
    1315 mots | 6 pages
  • cannibale
    509 mots | 3 pages
  • Cannibale
    794 mots | 4 pages
  • Des cannibales
    366 mots | 2 pages
  • Cannibale
    276 mots | 2 pages
  • Cannibale
    2069 mots | 9 pages
  • Cannibales
    368 mots | 2 pages
  • Cannibale
    776 mots | 4 pages
  • Les cannibales
    482 mots | 2 pages