Discours de zadig devant les babyloniens

Pages: 2 (259 mots) Publié le: 9 mai 2010
Discours prononcé par Zadig devant les Babyloniens lors de la fête solennelle du feu sacré.
Peuple Babylonien
Ne voyait pas mon geste commeune offense mais plutôt comme une résolution au problème qui dure depuis tant d'années. Dieu, notre être suprême légitime, ne marque aucunepréférence pour quoi que ce soit, pourquoi ferai t'il une exception pour ce qui est de la jambe droite ou de la jambe gauche, du pied droit oudu pied gauche.
Pourquoi le droit et pas le gauche ?
A Rome, les augures interprètent le vol des oiseaux comme un signe favorable s'ilvient de la droite et néfaste si il vient de la gauche, mais cela ne repose que sur du hasard puisque rien n'est fondé.
Le temple de Mithra estun lieu sacré qui doit être honorer et au contraire ne doit pas être soumis a des règles mais plutôt a une ouverture de votre esprit.
Vosquerelles sont futiles, elle ne portent même pas sur le dogme, mais sur des gestes rituels. Vos croyances ne reposent pas sur une manière d'entrerdans un temple, mais plutôt sur la manière d'honorer Dieu.
Privilégiez votre foi et exprimez la comme bon vous semble, ne vous arrêtez passur d'insignifiants détails. Ainsi, tout sera beaucoup plus simple et plus juste, nous serons tous unis et prêt à croire ensemble.
Votreobstination est bien là, je la contre et j'espère prouver qu'elle est inutile.
Oh mon peuple, entendez mon humble raison et juger par vous même.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours Obama devant ONU 2014
  • Discours de candide devant le tribunal de l'inquisition (chap 6)
  • Discours du président egyptien devant la knesset (1977)
  • Discours candide devant les planteurs du surinam (avec quelques fautes à revoir )
  • Discours de michel debré, devant le conseil d'état, 27 aout 1958.
  • Commentaire du discours de michel debré devant le conseil d'etat le 27 aout 1958
  • Discours de george bush devant le congrès, 6 mars 199
  • Introduction discours michel debré 1958 devant le conseil consitutionnel

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !