Dissert histoire "guerre et brutalisation"

Pages: 7 (1548 mots) Publié le: 19 février 2013
Introduction possible : La Première Guerre mondiale, qui débute en août 1914 en Europe et se termine en Novembre 1918 sur le front occidental, déborde ensuite largement les frontières du continenteuropéen pour s’étendre rapidement à la plupart des autres continents, puisque beaucoup de belligérants possèdent des colonies en Afrique et Asie. Le conflit concerne également les mers et océans du fait des combats navals qui s’y déroulent.
Phrase de transition avec le développementDès le début, cette guerre se caractérise par son aspect extrêmement brutal qui concerne tout d’abord les combattants des différents pays engagés. Parmi ces combattants, le sort réservé à celui qui restera à jamais le symbole de cette guerre, le fantassin (ou « poilu » côté français) est à étudier en priorité.
DéveloppementPremière partie : violence et brutalisation du conflit 1ère idée : des pertesénormes liées aux nouvelles conditions matérielles du combat - Un système défensif bien conçu (barbelés, mitrailleuses, etc.) sur lequel viennent se briser les attaques ennemies.- Des offensives extrêmement coûteuses en vies humaines (20 000 morts côté allié lors du premier jour de la bataille de la Somme). -Une hécatombe : 900 soldats français et 1 300 soldats allemands tués, en moyenne, chaque jour.
Phrase de transition avec la 2ème idée Arrivés dans la tranchée adverse, les assaillants n’ont qu’un seul but : poursuivre leur progression.2ème idée : pas de pitié lorsqu’on arrive à prendre une tranchée adverse ! - Si l’on fait des prisonniers, il arrive également qu’on ne s’encombre pas d’un ennemi capturé, dont la surveillance risque de ralentir l’attaque : on n’hésite pas à exécuter sommairement un ennemi qui désire se rendre.- Après le passage de la première vague d’assaut, les nettoyeurs de tranchées éliminent les survivants qui pourraient tirer dans le dos de leurs camarades.- Les corps à corps sont généralement d’une extrême sauvagerie, les combattants utilisant parfois des armes qu’ils ont fabriquées ou plus pratiques à manier que l’encombrant fusil et sa baïonnette, ainsi la pelle affûtée.
Phrase de transition avec la 3ème idée...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Disserte histoire guerre et paix
  • Culture de guerre et brutalisation en europe
  • Disserte sur la guerre
  • Dissert histoire
  • Dissert histoire
  • Dissert histoire
  • Dissert histoire
  • dissert histoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !