Dissert

266 mots 2 pages
Prat Mardi 15 Janvier 2013
Arnaud
1ère 3

DISSERTATION

Nous avons pu voir dans un luxueux palace parisien, que quatre salariés ont libérés un jeune esclave moderne au risque de perdre leur emploi. Dans cette dissertation nous allons voir si la littérature est un moyen ou non de lutter contre les formes d'oppression comme l'esclavage, la tyrannie ou autres. Il y a beaucoup d'écrivains qui ont dénoncer ces formes d'oppressions comme Voltaire, Montesquieu, Diderot au XVIII ème siècle qui ont dénoncé l'esclavage, comme Hugo au XIX ème siècle qui a dénoncé la peine de mort ou la tyrannie. Pour voir ça nous allons répondre à la problématique : dans quelle mesure la littérature est un moyen de lutter contre certaines formes d'oppressions ? Pour répondre a ça nous allons d'abord voir que c'est un bon moyen de lutter contre l'esclavage ou autres. Mais ensuite nous allons voir que certaines limites apparaissent.

Dans cette première partie nous allons montrer que la littérature est un moyen de lutter contre l'esclavage et autres formes d'oppressions. Pour ça nous allons voir que la célébrité de l'auteur rentre en compte. En effet il est difficile de contre dire une personne célèbre car il a de l'influence sur la population du fait de sa popularité auprès du lecteur , de plus il est plus respecté que d'autre personnes également grâce a sa célébrité . On le voit dans la citation de De Gaulle « on ne met pas Voltaire en prison », on voit que les auteurs sont protégés ce qui les met en situation de supériorité par rapport à la population donc il doit être

en relation

  • Dissert
    383 mots | 2 pages
  • Dissert'.
    274 mots | 2 pages
  • disserte
    3713 mots | 15 pages
  • Dissert
    677 mots | 3 pages
  • Dissert
    874 mots | 4 pages
  • Dissert
    863 mots | 4 pages
  • Dissert
    1614 mots | 7 pages
  • Dissert
    1545 mots | 7 pages
  • Dissert
    2135 mots | 9 pages
  • dissert
    1704 mots | 7 pages