Dissertation André Breton - "En matière de révolte, aucun de nous ne doit avoir besoin d'ancêtres".

Pages: 7 (1676 mots) Publié le: 15 juin 2014
« En matière de révolte, aucun de nous ne doit avoir besoin d'ancêtres. » - André Breton


Ernest Renan, écrivain, historien, philosophe et philologue français, a dit ceci : « Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé. » Dès lors, que faut-il penser des propos tenus par André Breton, personnalité clef du mouvement surréaliste, affirmantque, pour mener une révolte, des ancêtres ne sont nécessaires pour personne ? Après tout, les ancêtres représentent le passé, ce sont eux qui l'ont créé et déterminé, inévitablement, le présent. Alors, faut-il foncer, vouloir changer la société, apporter des idées nouvelles, sans trop se préoccuper des prédécesseurs, ni prendre référence sur de potentiels précurseurs ? Ou, est-il préférable dedonner davantage d'importance aux hommes du passé, inépuisables sources de connaissances ? Est-ce bien ici que la problématique se situe-t-elle ? Ne serait-ce pas plutôt une question de conviction et de confiance en son propre jugement ?

Accomplir des actions ou mener une révolte sans se soucier des ancêtres est primordial, parce que le passé reste le passé. Physiquement, plus personne n'y vit.Pour cette raison, le moment le plus important, pour le monde entier, et même les générations futures, est le présent. Par conséquent, si quelqu'un a conscience que quelque chose ne tourne pas rond sur terre, qu'il se pense capable d'agir, et qu'il le souhaite, il ne devrait pas hésiter une seconde et essayer. Et ce, même s'il ne peut se justifier par d'anciennes générations. Peut-être, celles-cin'avaient simplement aucune raison de le faire lorsqu'elles ont vécu, ou qu'elles n'en ont pas eu le temps, l'envie ou le courage. Aussi, il appartient à chacun de décider ce qui est juste pour lui, et bon pour les autres. Ainsi, Jean-Jacques Rousseau, constatant autour de lui un manque d'égalité et de liberté entre les hommes, s'est consacré à chercher des solutions. Dans Du Contrat social, ilest parvenu à exposer au monde le mode de vie collective qu'il concevait comme le plus juste. L'État qu'il imaginait n'avait encore jamais existé, ni même été imaginé, mais ses pensées ont été entendues. Il n'a peut-être pas révolutionné la société, mais il a le mérite d'avoir proposé une nouvelle conception et fait naître certaines réflexions. Par ailleurs, chacun devrait pouvoir se permettre decontribuer au monde, même en rapport à un domaine moins absolu, comme l'art, le cinéma, la littérature... pour la simple et bonne raison que rester sur les acquis d'une époque révolue et ne jamais rien tenter de nouveau est mortel. Si tous les poètes, peintres et autres artistes s'étaient contentés de suivre la tendance et d'imiter leurs ancêtres, plus personne ne s'y intéresserait, et eux-mêmesse lasseraient de leurs oeuvres, semblables et répétitives, depuis des années. Ce qui est passionnant, c'est innover, créer, partager, et parfois convaincre du bien fondé de conceptions novatrices. Les changements en de poésie, survenus grâce aux auteurs du XIXe siècle, sont bien représentatifs. Baudelaire, Rimbaud, Apollinaire... Leur modernité a suscité l'intérêt, de par leur originalité etleur particularité. Ils ont influencé plusieurs générations d'artistes et marqué l'ensemble de la société, finalement, dans plus d'un domaine de la vie. De la sorte, le présent seul se suffit à lui-même et permet des transformations d'autant plus importantes. Mais est-il vraiment bon d'agir sans se préoccuper des prédécesseurs ?

En effet, est-ce raisonnable de penser uniquement au présent et àl'avenir en oubliant le passé ? Pas toujours, simplement, parce que chaque action entreprise, ainsi que toute croyance, est issue de l'expérience. Il n'existe probablement rien de plus essentiel dans la vie. Un jeune, par exemple, a inévitablement vécu moins d’événements qu'une personne plus âgée, ses connaissances du monde sont moindres. Toutefois, il est parfaitement possible, pour un individu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation littéraire : nadja andré breton
  • Andre breton
  • André Breton
  • André Breton
  • André breton
  • André Breton
  • Andre breton
  • André breton

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !