Dissertation: "autant le monde est répugnant, autant le soi est fascinant"

Pages: 5 (1088 mots) Publié le: 9 mai 2010
Dissertation :

« Autant le monde est répugnant, autant le soi est fascinant. »
Tsevan Todorov

Cette phrase écrite par un auteur Bulgare contemporain est absolument sans concessions. Son point de vue est clairement exprimé et n’admet aucune nuance. L’auteur compare l’humanité, la société, à soi-même, au fait de se plonger dans son être, de méditer, afin d’omettre de penser aux problèmes denotre société. Le dégoût, la haine, voire même la honte que lui inspire l’humanité contraste fortement avec l’intérêt et même la passion qu’il éprouve pour soi-même, pour la méditation et la satisfaction spirituelle qu’elle lui apporte. Le monde peut aussi être assimilés à ses contemporains, les autres humains qui le côtoient et qui, par leur comportement ou leurs convictions peuvent luiinspirer cette haine, ce dégoût. Cette phrase énonce donc deux idées différentes mais liées l’une à l’autre. Le point de vue de l’auteur dans la première partie est certainement différent du point de vue général, car il présente une vision plutôt misanthrope de notre société. Néanmoins, la seconde partie semble être plus en accord avec l’opinion générale. Effectivement, qu’ils le veuillent ou non, leshommes font preuve d’un narcissisme certain. Néanmoins, il n’est pas donné à tout le monde de tirer de la satisfaction d’une réflexion philosophique.
Ce que l’on peut donc se demander est les raisons pour lesquelles le monde est répugnant et le « soi » fascinant. En outre, le fait d’élargir le sujet de méditation, et donc de réfléchir à sa place ainsi qu’à son rôle dans le monde, ne permet-il pasde l’accepter et même d’y trouver matière à réflexion, d’où découlerait éventuellement un certain intérêt.
Enfin, il serait bon de se demander si le point de vue de l’auteur n’est pas un peu trop subjectif, car il est certain que cette vision n’est de loin pas celle adoptée par le reste de l’humanité.

Le monde, ou plutôt l’humanité, a certes commis d’immenses atrocités durant toute sonexistence. Les guerres, les génocides, la pauvreté, la famine, l’appât du gain, la pollution, sont autant de raisons d’être excédés par le monde dans lequel nous vivons. Un des éléments qui excède l’auteur de cette phrase est peut-être aussi le manque de fraternité des humains, leur égoïsme envers leurs confrères. Toutes ces raisons ont poussé l’auteur, excédé, à formuler une phrase aussi agressivequi ne tolère absolument aucune concession. Néanmoins, le monde n’est pas composé uniquement d’événements négatifs : les humains savent vivre en harmonie, quand ils le veulent et sont capables de certains gestes altruistes.
Quand à l’intérêt que l’on peut porter pour soi-même, il provient certainement de la méditation, du fait de se plonger en soi et d’entamer une réflexion philosophique. Parconséquent, cette réflexion, qui semble porter uniquement sur sa propre personne, semble satisfaire amplement l’auteur. En revanche, il se peut que se pencher uniquement sur une réflexion portant sur son for intérieur puisse ne pas être suffisamment diversifié pour subvenir aux besoins spirituels d’un philosophe.

C’est pourquoi il serait imaginable d’élargir le sujet de la méditation. Celasignifierait se pencher sur la place et le rôle de soi-même dans le monde, divagation spirituelle qui permettrait potentiellement d’accepter le monde et d’y trouver un intérêt au travers de la méditation, qui semble être la principale source de satisfaction que l’auteur peut trouver dans son propre for intérieur. Cela apporterait un élargissement phénoménal des sujets de méditation disponibles. Lespersonnes concernées pourraient ainsi non seulement de penser au monde, mais aussi à l’influence que chaque personne a sur le monde, l’humanité, voire même sur la planète au sens physique. Il en découlerait donc une prise de conscience de l’importance de l’existence sur la terre, qui multiplierait donc les pensées sur soi-même. Cependant, cette prise de conscience amènerait aussi à un sentiment...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Autant pour moi
  • Autant-en-emporte-le-vent
  • Autant en emporte le vent
  • Une activité inutile est-elle pour autant sans valeur ?
  • Le corps autant que la pensée
  • Une activité inutile est-elle pour autant sans valeur ?
  • Le denim plait toujurs autant
  • Une activité inutile est-elle pour autant sans valeur ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !