Dissertation de philosophie

2144 mots 9 pages
A quelles conditions la psychanalyse serait-elle une science ?

Aujourd’hui, partout dans le monde, les milieux des sciences pures et humaines s’opposent. Une discipline nourrit le débat : la psychanalyse. Issue des travaux du médecin Josef Breuer, qui furent repris par Sigmund Freud dans la seconde moitié du XIXème siècle, elle est définie comme une « investigation psychologique ayant pour but de ramener à la conscience les sentiments obscurs et refoulés » des individus qui y ont recours. La psychanalyse est donc une branche ajoutée à l’arbre de la psychologie, branche qui travaille à partir du ressenti de chacun. Le mot lui-même se compose de deux racines grecques: la psychê, c’est-à-dire l’âme et le verbe analusis, résoudre. Ainsi, la psychanalyse a pour but de comprendre le fonctionnement de l’esprit du patient. Cependant, cette discipline ne trouve pas grâce aux yeux des scientifiques lorsque ses adeptes affirment qu’elle est une science à part entière. Là se pose le problème de la scientificité. Qu’est-ce qui définit la science ? Qu’est-ce qui définit une science ? Si la psychanalyse découle de la psychologie, sachant que cette dernière est considérée comme science (étymologiquement science de l’âme), ne peut-on pas considérer que la psychanalyse se compose d’une part de science ? Puisque la question fait polémique, il faut se demander à quelles conditions la psychanalyse serait-elle une science ; c’est-à-dire qu’il faut rechercher en quoi la psychanalyse se rapproche-t-elle de la science. Pour ce faire, il est nécessaire dans un premier temps de définir rigoureusement ce que l’on entend par « science ». Dans un deuxième temps, il faut s’attarder sur la subjectivité propre à la psychanalyse pour enfin, dans un troisième temps, analyser les critiques formulées à l’égard de la scientificité de la psychanalyse.

Avant de s’interroger sur la scientificité de la psychanalyse, il est inévitable de définir précisément la notion même de science. En effet,

en relation

  • Dissertation en Philosophie
    750 mots | 3 pages
  • Dissertation de philosophie
    2816 mots | 12 pages
  • Qu Est Ce Que La Dissertation De Philosophie
    701 mots | 3 pages
  • Dissertation philosophie
    327 mots | 2 pages
  • Dissertation de philosophie
    949 mots | 4 pages
  • Dissertation de Philosophie
    833 mots | 4 pages
  • dissertation de philosophie
    432 mots | 2 pages
  • dissertation philosophie
    1210 mots | 5 pages
  • Dissertation de philosophies
    1610 mots | 7 pages
  • dissertation de philosophie
    445 mots | 2 pages