Dissertation

1509 mots 7 pages
BENSLIMANE Anissa 06/10/2015

Le droit se reconnait-il à son caractère contraignant ?

Note :
Observation :

Introduction :

Le droit civil est « le droit commun d’une nation, c’est-à-dire le droit applicable à tous ses citoyens » : il garantit l’état des personnes, la propriété et les relations entre les citoyens. Le droit est l’ensemble des règles à un moment donné destinées à régir la vie des hommes en société. Mais il n’est pas la seule norme qui régit notre société, en effet, d’autres facteurs comme la morale ou la religion servent à encadrer la vie des hommes. Néanmoins, le droit doit bien se distinguer des autres normes et règles. Son caractère contraignant, les sanctions qui suivent sa violation et les restrictions qu’il impose, font peut être sa spécificité. Le fait que le droit induise des contraintes le fait peut-être se démarquer des autres normes. Cette contrainte peut être une pression physique ou morale exercée sur une personne.
Pour garantir l’application des normes juridiques, il est nécessaire d’analyser les faits et de trouver de trouver la règle juridique qui doit s’appliquer au cas d’espèce. Ainsi, la fonction du juge est de trancher un conflit juridique entre deux parties : le plaignant et le défendeur. Par sa décision, le juge va contraindre l’une des parties au respect de la norme afin de garantir, à l’autre partie, le respect des droits et libertés érigées par la norme juridique. Ces deux définitions montrent que pour la garantir la liberté et/ou des droits, les uns passent par la contrainte des autres.
Est-ce que le droit se définit comme une chose contraignante ou est-ce que la règle juridique permet de garantir le bon fonctionnement de la société et des relations au sein de la population ?
Le droit est une norme et a donc comme toutes les normes un caractère contraignant (I) mais cette contrainte est un facteur inhérent des règles et des normes (II).

I) Le droit, un système normatif parmi les autres

Il

en relation

  • Droit crer un site internet
    510 mots | 3 pages
  • Civ. 3ème 12 juin 2003
    1859 mots | 8 pages
  • Cas Pratique
    935 mots | 4 pages
  • BBA Essec, Droit des contrats 1A 1ère séance
    1013 mots | 5 pages
  • Cas pratique - droit des obligations
    5715 mots | 23 pages
  • Dissertation
    626 mots | 3 pages
  • Dissertation
    700 mots | 3 pages
  • Dissertation
    4496 mots | 18 pages
  • Dissertation
    550 mots | 3 pages
  • Dissertation
    717 mots | 3 pages
  • Dissertation
    538 mots | 3 pages
  • Dissertation
    606 mots | 3 pages
  • dissertation
    287 mots | 2 pages
  • Dissertation
    341 mots | 2 pages
  • Dissertation
    435 mots | 2 pages