Doit-on parler de nouvelles classes sociales?

2493 mots 10 pages
Introduction :

Stendhal (1783-1842) dira à propos des classes sociales "La société étant divisée par tranches, comme un bambou, la grande affaire d'un homme est de monter dans la classe supérieure à la sienne et tout l'effort de cette classe est de l'empêcher de monter."
Cette citation de Stendhal nous pousse dans un premier temps à établir une définition simpliste des classes sociales. En effet, la société serait donc divisée en groupes hiérarchisés avec une classe qui domine et des classes qui suivent. Toute la caractéristique résidant dans le fait que les classes inférieures luttent pour accéder à la classe supérieur et que ces dernières font tout pour l’en empêcher.
Si l’on observe tout d’abord l’origine des termes « classes » et « sociales », on peut voir que le premier provient du Latin « Classis » qui signifie un groupe de citoyens et le second terme « socialis » qui signifie la capacité pour des individus de vivre en groupe.
La notion de classes sociales comme on a pu l’apprendre a été liée à l’industrialisation du 18ème et du 19ème siècle. Avant cette apparition, la société était divisé en groupes hiérarchisés que l’on pouvait comparer aux castes, c'est-à-dire des groupes définis de manière rigide et institutionnelle (noblesse, clergé, tiers Etat).
Mais avec l’apparition de la société moderne et surtout la société industrialisé, il est apparu important de redéfinir ces groupes, d’où l’apparition des classes sociales.
Il paraissait important de créer des groupes homogènes par leur statut social, leur mode de vie, leurs conditions matérielles, leurs comportements, leurs intérêts, leurs actions, leurs visions du monde….
Le terme de « classe sociale » est donc attaché à une période, à une certaine forme de la société et à une certaine vision du monde. Et c’est pourquoi, il semble important aujourd’hui pour répondre à notre sujet « Doit-on parler de nouvelles classes sociales », de savoir si la notion de classes sociales caractérisé par Marx

en relation

  • La notion de classe ouvrière peut-elle encore servir à penser les évolutions sociales récentes ?
    2485 mots | 10 pages
  • Dans quelle mesure les classes sociales existent-elles ?
    606 mots | 3 pages
  • Est-il pertinent de parler de parler aujourd'hui de la fin des classes sociales
    382 mots | 2 pages
  • Dans quelle mesure les classes sociales existent-elles aujourd’hui ?
    2091 mots | 9 pages
  • Evolution de la classe ouvrière au cours des 30 dernières années
    2044 mots | 9 pages
  • Assiste-on à une disparition des classes sociales dans la société française contemporaine ?
    1355 mots | 6 pages
  • Fin ou retour des classes sociales
    2154 mots | 9 pages
  • Ses
    3772 mots | 16 pages
  • Assiste - t - on à la fin des classes sociales en france depuis une trentaine d’années ?
    572 mots | 3 pages
  • mohammed
    500 mots | 2 pages
  • Correction de classes sociales
    1261 mots | 6 pages
  • Peut'on parler de disparition de la classe ouvrière aujourd'hui en france ?
    2447 mots | 10 pages
  • Classes sociales
    6320 mots | 26 pages
  • Classes sociales et moyennisation
    3119 mots | 13 pages
  • Mutations travail, changement social, conflictualité travail
    1098 mots | 5 pages