Dom juan, acte i, scène 2

Pages: 6 (1493 mots) Publié le: 13 mars 2013
1ère lecture analytique. Acte 1 scène 2 : tirade de l’inconstance
A la fin 1664, Molière dont le tartuffe vient d’être censuré, décide d’écrire Dom Juan. Il reprend un mythe qui parcourt toute l’Europe, un mythe bien connu du public du XVIIeme siècle. En cette période classique, règne de l’honnête homme, le personnage espagnol excessif intéresse le moraliste qu’est Molière. Cependant, avecambiguïté, le dramaturge en fait également un porte parole des esprits forts de son temps, du libertinage d’esprit, de bien des critiques et contre la toute puissante Compagnie du Saint Sacrement.
La tirade qui est portée à notre attention, extraite de l’acte I scène 2, révèle pour la première fois au spectateur le héros éponyme, préalablement évoqué en termes peu élogieux par Sganarelle. Danscette scène d’exposition, le «  grand seigneur méchant homme » répond par un éloge de l’inconstance aux remontrances de son valet qui lui reproche sa conduite dissolue. On assiste dans cette scène à une démonstration de la puissance verbale de Dom Juan ce qui nous amène à nous demander comment Dom Juan essaie de convaincre Sganarelle, et ce que cet art rhétorique révèle du personnage.
Nousrépondrons à cette question à la faveur de 3 axes. Nous verrons tout d’abord comment se fait l’éloge de l’inconstance ; puis nous montrerons que ce texte est également un plaidoyer visant à disculper le séducteur ; enfin nous nous pencherons sur le portrait que le héros brosse de lui-même.

I- Eloge de l’inconstance
Cette tirade est une réponse aux remontrances de son valet Sganarelle. Vision del’amour par DJ : donne une expression par antonomase. Eloge de l’infidélité.
a) DJ cherche à s’imposer face à Sganarelle. Cette tirade est avant tout une réponse.
Remise en question des propos de Sganarelle :
de façon agressive et vive :
«  Quoi ! » : idée impensable et inadmissible. Refus de ce que lui dit son valet.
«  Tu veux qu’on se lie (…) ? » : question de rhétorique. But de dénoncer lespropos scandaleux. Dans cette phrase : accumulation, liste de reproches ( « qu’on se lie » ; « qu’on renonce » ;  « qu’on n’ait plus ») ( l.43). Montre la lourdeur, le poids d’un tel comportement pour DJ.
par l’ironie
«  la belle chose » (l 42) : cette phrase signifie le contraire de ce qu’elle dit. Antiphrase qui vise à critiquer ce que dit Sganarelle.
Répétition du «  Non non » (l 46) : met finà l’opposition des idées de DJ et son valet.
Ainsi tout le début de cette tirade montre que DJ s’oppose en s’attaquant à ce que dit Sganarelle.
b) Dépréciation systématique de la constance dans les propos de DJ
Cette valeur est associée à chaque fois qu’elle est évoquée à une idée de mort :
« ensevelir une passion » (l 44) : image nette d’une inhumation
«  mort » ( l 44). Et «  s’endormir »( l 70) véhicule la même idée.
Pour DJ , constance = perte de vitalité alors que inconstance = réveil. « réveiller nos désirs » (l 72)
La fidélité est dénigrée pour laisser place à un éloge de la liberté en amour.
c) Jeu des pronoms personnels
DJ pour convaincre Sganarelle : tantôt il s’affirme et revendique sa position, tantôt il s’abrite derrière des opinions. Jeu de cache cache de par lespronoms : convaincre l’interlocuteur.
«  pour moi » (l 50 ) : fortement accentué en début de phrase.
« je » dans «  je ne puis refuser mon cœur » ( l 56) habilement mélangé avec « on » ( l 40 ) ou « nous » ( l 47). Ces formes de l’énonciation généralisent le discours et évitent au locuteur le statut intenable. DJ défend une thèse paradoxale tout en arborant une posture générale.
Le stylegnomique est repérable : emploi du présent de vérité générale et formule brève : «  la constance n’est bonne que pour les ridicules » ( l 46 ). DJ prend ici les armes du moraliste pour prêcher sa parole de suborneur.

Ainsi dans cette première partie : DJ prend la défense de l’inconstance et critique Sganarelle, qui a une position plus orthodoxe et qui défend les valeurs que prône la société....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dom juan acte i scene 2
  • Dom juan, acte i scène 2
  • Dom juan, acte i scene 2
  • Molière
  • Dom juan acte i scene 2
  • Commentaire dom juan acte i scène 2
  • Commentaire dom juan acte i scène 2
  • Molière, dom juan acte i, scène 2

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !