Don't waste your life

Pages: 13 (3049 mots) Publié le: 15 mai 2013
6

Comment favoriser le développement des filières agricoles et agroindustrielles ?

Forces et faiblesses des filières agro-alimentaires en Afrique
Les filières agro-alimentaires sont en plein essor en Afrique. Au-delà de l’autoconsommation, elles investissent le secteur marchand et alimentent les villes en produits transformés. Mais le manque d’équipements et de maîtrise de la qualité, lesdifficultés d’accès au crédit, au conseil et aux formations spécialisées freinent encore le développement de ce secteur – malgré un fort potentiel en création d’emplois.
Nicolas Bricas Chercheur au Cirad, UMR Moisa, Montpellier

ors du sommet de Maputo (Mozambique) en 2003, les pays d’Afrique subsaharienne ont fait de l’agriculture une priorité politique. Ils ont ainsi devancé la conclusion durapport annuel de la Banque mondiale sur l’agriculture publié n 2007 qui reconnaissait, après plusieurs décennies d’abandon de ce secteur, son enjeu central pour la lutte contre la pauvreté, le changement climatique et pour renforcer la sécurité alimentaire (Banque mondiale, 2007). Les crises des prix de 2008 et 2011 ont con rmé l’importance de ce choix politique, rappelant la vulnérabilité d’unesécurisation alimentaire trop dépendante du recours aux marchés internationaux. Le secteur alimentaire de l’Afrique subsaharienne se retrouve donc à nouveau au cœur des questions de développement. Mais si les États africains n’ont pas attendu NICOLAS BRICAS le rapport de la Banque Nicolas Bricas est mondiale ou les ambées socioéconomiste. Il a accompagné pendant des prix pour en prendre plusieursannées les conscience, les opérateurs stratégies commerciales de africains des lières alipetites entreprises agromentaires n’ont pas non alimentaires valorisant plus attendu les injonctions les produits locaux pour les marchés urbains en politiques ou les aides de Afrique subsaharienne la coopération internatioet a contribué à la nale pour se mobiliser. La promotion des céréales productionalimentaire en locales au Sahel. Il Afrique subsaharienne, en poursuit des recherches sur les changements dehors des pays en guerre alimentaires dans les pays ou en crise politique, a foren développement et leurs tement évolué ; ses lières conséquences pour les se sont développées depuis politiques agricoles les années 1980, en partiet alimentaires. culier en Afrique de l’Ouest.
www.proparco.fr

LDes cultures vivrières devenues des cultures de rente Le terme de “cultures vivrières” remonte à l’époque coloniale. On opposait alors les cultures “de rente”, commercialisées pour l’exportation (arachide, coton, café, cacao, etc.) qui fournissaient les revenus monétaires aux agriculteurs notamment pour payer l’impôt, et les cultures vivrières qui permettaient de nourrir la population,essentiellement rurale, via l’autoconsommation. D’après les statistiques des Nations Unies, la population urbaine de l’Afrique subsaharienne ne représentait en “Le secteur 1960 que 35 millions d’habitants alimentaire de l’Afrique soit 15,5 % de la population totale subsaharienne se (ONU, 2011). En cinquante ans, la retrouve à nouveau situation a complètement changé. au cœur des questions La population urbainea augde développement.” menté à un rythme sans précédent dans l’histoire du monde (Dureau, 2004). Elle atteint aujourd’hui, toujours selon les données des Nations Unies, environ 313 millions d’habitants soit 37,6 % de la population totale. Et les villes, loin d’être approvisionnées exclusivement par les marchés internationaux comme on le croit parfois, constituent un débouché croissant pour laproduction locale. Initialement, seuls les excédents de production étaient commercialisés dans les villes. Aujourd’hui, on voit se développer des cultures alimentaires entièrement destinées aux marchés urbains : maïs, manioc, igname, poulet, œufs, poisson, produits laitiers, légumes, fruits, plantes condimentaires. Certaines productions destinées à l’exportation sont désormais plutôt vendues sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Live your life
  • Don't stay so close to your customer
  • Enjoy your life and just laugh
  • Send your friend a life in diamond dash
  • Don't
  • Life
  • life
  • Life ..

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !