Dossier cage

Pages: 5 (1087 mots) Publié le: 16 mars 2013
John Cage
Compositeur, poète, théoricien, plasticien, mycologue et écrivain, John Cage, né en 1912, a eu sur l’art de notre siècle un impact considérable. Élève de Henry Cowell et d’Arnold Schönberg, il a révolutionné les conceptions traditionnelles de l’Occident sur la musique et la fonction de compositeur.

La découverte du bouddhisme zen le marque durablement. Tout son travail vise à larelativisation de la personnalité et au refus d’établir une distinction entre vie et art, d’où, dans son œuvre, l’utilisation du hasard, qui émancipe la musique de la mémoire et de l’intention, et l’absence de hiérarchie entre les sons musicaux et les autres. En témoignent, outre l’invention du piano préparé et dès le début des années quarante l’utilisation de sons produits électriquement, des piècestelles que 4’33’’ où le son ambiant de la salle de concert est toute la substance de l’œuvre, et Music for piano I dans laquelle les imperfections du papier indiquent l’emplacement des hauteurs.

La plupart de ses œuvres sont écrites pour instruments à percussion ou pour piano préparé, il a introduit dans l'art des sons la notion d'indétermination, l'idée de hasard, et une conception neuve dusilence, écrit pour des sources sonores et des exécutants non spécifiés quant à leur nombre et à leur nature, et récusé la notion traditionnelle d'œuvre musicale. Son action paradoxale, perturbatrice et stimulante fut celle d'un agitateur de la musique dont la démarche n'a pour but ultime que de "n'aller nulle part". John Cage, que Schönberg considérait comme un "inventeur de génie", est mort à NewYork en 1992.

4’33’’
4′33″ est une partition de musique avant-gardiste composée par John Cage en 1952 composée par David Tudor, souvent décrite comme « quatre minutes trente-trois secondes de silence » (mais qui est en fait constituée des sons de l'environnement, que les auditeurs entendent lorsqu'elle est interprétée).
En 1948, Cage visita la chambre insonorisée de l'université Harvard.Cage s’attendit à « entendre » le silence lorsqu’il entra dans la chambre, mais comme il l’écrivit plus tard : « j’entendis deux bruits, un aigu et un grave. Quand j’en ai discuté avec l'ingénieur responsable, il m’informa que le son aigu était celui de l’activité de mon système nerveux et que le grave était le sang qui circulait dans mon corps. »
Les influences : arts visuels : des amis deCage, tel Robert Rauschenberg avaient produit une série de peintures « blanches ». Apparemment « vides », ces toiles changeaient de ton en fonction de la luminosité de la chambre dans laquelle elles étaient exposées ou en fonction de l’ombre des personnes les visualisant. Ces dernières ont beaucoup inspiré Cage sur la possibilité de créer une œuvre employant ce même vide, mais dans le domainemusicale cette fois ci.
Une autre influence probable est celle du bouddhisme Zen et de la notion de non-agir. John Cage suivit pendant deux années les cours que le Daisetz Teitaro Suzuki donna à partir de 1951 à l'Université Columbia de New York.

Le morceau a été interprété par David Tudor le 29 août 1952, au Maverick Concert Hall de Woodstock dans l'État de New York, en tant que partition demusique contemporaine pour piano. Le public l'a vu s'asseoir au piano, et fermer le couvercle. Après un moment, il l'ouvrit, marquant ainsi la fin du premier mouvement. Il réitéra cela pour le deuxième et le troisième mouvement. Le morceau avait été joué et pourtant aucun son n’était sorti. Ce que voulait son auteur, c’est que quiconque qui aurait écouté attentivement aurait entendu du bruitinvolontaire. Ce sont ces bruits imprévisibles qui doivent être considérés comme étant la partition de musique dans ce morceau. Ce dernier demeure encore controversé à ce jour, et est vu en tant que provocation de la définition même de la musique :
« […] les gens ont commencé à chuchoter l’un à l’autre, et certains ont commencé à sortir. Ils n’ont pas ri – ils ont juste été irrités quand ils ont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dossier "la cage de faraday"
  • Dossier histoire des arts john cage
  • Cage
  • Cage
  • Cage
  • Cage d'oiseau
  • Qui est john cage ?
  • John cage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !