Droit pénal

48369 mots 194 pages
Droit pénal :

Titre I. La notion de droit pénal

Chapitre 1. La notion de droit pénal

Ce premier chapitre est consacré à la définition du droit pénal et de ses contours. Nous y aborderons successivement les questions suivantes : définition, finalités, objet, nature, autonomie, divisions et sources du droit pénal.

Section 1. Définition et distinction avec d’autres notions

&1. Définition

La doctrine regorge de définitions du « droit pénal ». L’intérêt de les confronter est d’observer le changement de perception du droit pénal, notamment au niveau de son objet et de ses finalités.

1. Ainsi, le professeur Rubbrecht définissait le droit pénal, en 1958 comme : ensemble des règles juridiques qui déterminent les cas dans lesquels l’Etat inflige une peine à ceux qui contreviennent à ses prescriptions, la nature de cette peine et la manière par laquelle l’Etat l’inflige.

2. Près de cinquante ans plus tard, Franklin Kuty donne une définition plus longue, qui reflète la conception actuelle du droit pénal : régulation par l’Etat de la vie en société au moyen, d’une part, de l’incrimination des comportements par lui jugés contraire à l’ordre social et attentatoires aux valeurs humaines communément admises, d’autre part, de la détermination des personnes susceptibles d’en être déclarées pénalement responsables. Ces incriminations définissent des interdictions ou obligations dans la méconnaissance est constitutive d’une infraction de commission ou d’omission et comminent des peines et mesures, compatibles avec la dignité humaine, qui ont pour objectifs la prévention, la répression, la resocialisation et la neutralisation du contrevenant.

⇨ Objectif de protection des valeurs fondamentales de la société et celui de la protection de l’individu contre un Etat arbitraire, tout en soulignant la perspective resocialisatrice dans laquelle s’inscrit depuis peu la logique pénale.

&2. Distinction entre le droit pénal matériel et le droit

en relation

  • Droit pénal
    36376 mots | 146 pages
  • Droit pénal
    21567 mots | 87 pages
  • Droit pénal
    7982 mots | 32 pages
  • Droit penal
    32418 mots | 130 pages
  • Droit penal
    50059 mots | 201 pages
  • Droit pénal
    13734 mots | 55 pages
  • Droit pénal
    8396 mots | 34 pages
  • Droit pénal
    43190 mots | 173 pages
  • Droit penal
    30062 mots | 121 pages
  • Droit pénal
    37193 mots | 149 pages