droit penal des affaires

400 mots 2 pages
Obtenir accès à Etudier.com - Compléter votre inscription maintenant.
Adhésion Premium |
Salut sandias
Etudier - Le site des dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Dissertations
Fiches de lecture
Archives du BAC
Plus

Page d'accueil » Littérature » Auteurs
La comparaison des infractions d'escroquerie et d'abus de confiance, limitée aux éléments constitutifs par sgwens, oct. 2012 | 5 Pages (1121 Mots) | 1 Vus |
4.5 12345
| Signaler | Dissertation Premium pour les membres qui ont l'adhésion Premium
Adhérez au Premium
TU SAIS QUE TU L'VEUX...
Envoyer

Dans le livre 3 du Code pénal abordant les crimes et les délits contre les biens, le titre 1 est consacré aux appropriations frauduleuses. Sont constitutives d’une appropriation frauduleuse le vol et les infractions voisines comme l’extorsion, le chantage mais aussi l’escroquerie et l’abus de confiance. Sur ce point il convient de faire une distinction. Dans le cadre du vol, la victime del’infraction est dépossédée de son bien contre sa volonté alors que pour l’escroquerie et de l’abus de confiance, on remarque une caractéristiquecommune : ces deux infractions tendent à une remise volontaire de la chose.
Quelque soit l'élargissement de la notion de soustraction, le vol ne permet pas la répression de l'individu qui s'approprie la chose d'autrui en la détournant ou en provoquant sa remise.C'est pourquoi des infractions particulières telles que l'escroquerie ou l'abus de confiance ont été créées.

L’escroquerie et l’abus de confiance constituent toutes deux une forme d’appropriation frauduleuse, cependant des différences de fonds les oppose, notamment au niveau de l'élément matériel de chaque infraction.
Dans les deux cas, la remise de la chose est entourée de manœuvresfrauduleuses qui interviennent selon l'infraction avant ou aprés la remise de la chose.

L'escroquerie et l'abus de confiance sont deux infraction constituant une forme d'appropriation. L'étude de leurs éléments

en relation

  • Droit penal des affaires
    3492 mots | 14 pages
  • Droit Penal Des Affaires
    4210 mots | 17 pages
  • Droit penal des affaires
    13385 mots | 54 pages
  • Droit pénale des affaires
    2452 mots | 10 pages
  • le droit pénal des affaires
    8127 mots | 33 pages
  • droit penal des affaires
    263 mots | 2 pages
  • Droit pénal des affaires
    32021 mots | 129 pages
  • Droit penal des affaires
    834 mots | 4 pages
  • Droit pénal des affaires
    2644 mots | 11 pages
  • Droit pénal des affaires
    256 mots | 2 pages