Ecjs

Pages: 8 (1754 mots) Publié le: 22 mars 2012
La sexualité des Personnes Handicapées.
Être privé de sexualité n'est pas humain. Pourtant, c'est le cas de nombreuses personnes handicapées mentales ou physiques à qui l'on nie souvent tout désir. Pour leur permettre de s'épanouir, plusieurs pays ont mis en place depuis quelques années un système d'assistants sexuels.
I. LA DEMANDE EXISTE-ELLE EN FRANCE?L'assistance sexuelle est née à partirdes demandes précises de personnes vivant avec un handicap. En effet, se satisfaire sexuellement seul ou avec un partenaire s'avère très compliqué, voire impossible selon les limitations du corps. Afin de savoir si la fonction d'assistant sexuel correspond à une demande en France. J'ai élaboré un questionnaire, et eu des entretiens dans une association pour personnes handicapées moteur. Lerésultat est significatif:
Questionnaire
Question | Oui | Non | Ne sais pas |
Pensez-vous que cette fonction peux-être utile en France? | 90% | 0 | 10% |
Etes vous favorable à l'organisation d'une association en France? | 90% | 0 | 10% |
Pour vous, cette fonction d'assistant sexuel est ce de la prostitution? | 10% | 70% | 20% |

Onpeut être pour ou contre l’accompagnement sexuel mais à condition de ne pas détourner la réalité. 1 - Une séance d’accompagnement sexuel dure entre une 1h et 1h 30 (pas 20 mn !) et elle coûte environ 100 €. 2 - Il n’est pas question que la Sécurité sociale rembourse cette séance car ce n’est pas un soin mais un soulagement. S’il y aura une prise en charge financière elle ne sera que partielle. 3- L’accompagnement sexuel n’est pas un dû mais un droit qu’on ne peut pas continuer à nier ou ranger au même niveau que les éjaculateurs précoces, les moins bandants (je suppose qu’il faut comprendre les impuissants et autres frigides, peut-être, les maris dont la femme ne veut plus (tournure intéressante et étonnante), les psychopathes et les violeurs ; si une prostituée suffisait à un violeur,le nombre de viols aurait régressé depuis longtemps, me semble-t-il ! Tout ce florilège de « misère sexuelle » est hors de propos en ce qui concerne l’accompagnement sexuel, car celui-ci est envisagé pour des personnes en situation de grande dépendance, donc incapables de se masturber elles-mêmes ! Il ne s’agit d’ailleurs pas de nier la misère sexuelle mais uniquement de répondre à une forme trèsparticulière de misère sexuelle. Il ne s’agit pas non plus de prétendre proposer la solution mais une solution qui, en plus, répond à une demande que nos voisins suisses, allemands, danois et hollandais ont entendue. 4 - Ce ne sont pas des prostitué (e) s qui assurent l’accompagnement sexuel mais des professionnels venus du paramédical et du médical qui, après une sélection drastique, suivent uneformation reconnue et sont régulièrement suivis. Il est hors de question, pour nous, de promouvoir ou de contribuer à légaliser à nouveau la prostitution dans notre pays. Comparer l’accompagnement sexuel à de la prostitution, c’est ne rien connaître à l’accompagnement sexuel que nous défendons. 5 - L’accompagnement sexuel ne remplacera jamais l’amour dont rêve tout un chacun, handicapé ou non. Etil ne s’agit pas de demander aux accompagnants sexuels d’aller jusqu’à la pénétration. En fait, l’accompagnement sexuel, tel que nous l’entendons, se compose essentiellement d’écoute et de massage, et éventuellement de masturbation.6 - L’accompagnement sexuel à proprement parler ne représente que 15 à 20 % de l’accompagnement en lui-même. L’essentiel d’un tel accompagnement repose sur de l’écoute,de l’information et des conseils donnés aux personnes handicapées et/ou aux parents, aux accompagnants, etc. 7 - Il est regrettable que sur un tel sujet, on fasse des procès d’intention et de la diffamation : prétendre que nous voulons « nous débarrasser du problème » en proposant d’instaurer l’accompagnement sexuel en France, c’est méconnaître notre démarche (que le n° 843 de Lien Social de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ecjs
  • Ecjs
  • Ecjs
  • Ecjs
  • Ecjs
  • ECJS
  • ecjs
  • Ecjs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !