Economie et droit

2470 mots 10 pages
PARTIE 1 : ÉCONOMIE GÉNÉRALE

Sujet:L'industrie et le marché automobile français en 2009 et 2010

Question 1

Les constructeurs automobiles de la plupart des pays industrialisés ont réduit leur capacité de production en 2008 et 2009, pour faire face à la crise économique, (une régression de 4% en 2008 et de 13% en 2009). D'une part en 2007, la crise financière est dût à la forte consommation des ménages, qui de ce fait cette activité économique mondiale à entraîner une chute considérable de la consommation des ménages pour les années suivantes. De plus, c'est pour cela que les constructeurs automobiles doivent maintenir leurs activités au dessus de leurs seuils de rentabilité en réajustant l'offre à la demande des consommateurs. D'une autre part, les pays en pleine croissance géographique tel que la Chine font concurrence aux autres pays en exportant le marché avec des prix concurrentiels. Enfin, si l'activité de la construction automobile à autant baissé aux États-Unis (↓50% par rapport à 2007) c'est à cause de la crise financière des « subprimes » qui à créé la crise économique, ainsi la croissance est devenue inférieure à la croissance potentielle.

Question 2

La demande de véhicules industriels en France en 2009 à diminué de – 38 % et de – 24 % au premier semestre 2010 ce qui confirme la poursuite du recul. Les éléments qui sont susceptibles d'expliquer cette évolution sont dût, d'une part, à la crise financière qui à touché les industries automobiles, cependant les seules voitures qui ont connu une hausse sont les voitures particulières grâce aux primes à la casse et aux prêts accordés par l’État. Tandis que les voitures industriels n'ont pas eu cette chance. De plus, les entreprises n'ayant pas d'aide et frappées par le recul de l'activité ont réduit l'utilisation de leurs véhicules professionnels. D'autre part, la crise n'explique pas tout. Car, grâce à la diminution qu’émet une voiture en CO2, ils pourraient augmenter les taxes sur le

en relation

  • Économie et droit
    4720 mots | 19 pages
  • Economi et droit
    1326 mots | 6 pages
  • Droit et economie
    3554 mots | 15 pages
  • Economie - droit
    274 mots | 2 pages
  • Economie-droit
    1383 mots | 6 pages
  • Economie - droit
    1823 mots | 8 pages
  • Economie et droit
    21286 mots | 86 pages
  • Économie droit
    768 mots | 4 pages
  • Économie et droit
    607 mots | 3 pages
  • Economie-droit
    568 mots | 3 pages