Economie

1299 mots 6 pages
Sujet : Les relations humaines vous paraissent-elles toujours nécessairement négatives à l'intérieur de l'entreprise, en période de crises économiques ?

Observation générale :

Une entreprise marche avant tout grâce à ses employés. En effet ce sont eux qui produisent les biens et les services que l'entreprise vend. Ce fonctionnement est assuré par l'interaction entre les différents employés et les différents niveaux de l'entreprise (salariés, patronat...). Ainsi les relations humaines dans le personnel sont primordiales car elles assurent la continuité de la production. En temps de crise, ces relations sont mises à l'épreuve, en raison essentiellement de la tension crée pour la sauvegarde de l'entreprise, de l'obligation d'écouler les marchandises et les produits, ainsi que de la pression patronale pour réaliser les objectifs et des sanctions éventuelles découlant de la non réalisation de ceux-ci (licenciement possible...).
On peut donc se poser la question : Comment évoluent les relations dans le personnel en temps de crise et sont-elles nécessairement négatives ?
Nous verrons dans une première partie la concurrence au sein du personnel en temps de crise. Dans une seconde partie nous observerons que la cohésion dans une entreprise peut-être bénéfique.

Lors d'une crise, les entreprises sont sujettes à une forte pression. En effet, les demandes sont réduites car les clients ont moins de moyens. Cela entraîne une réduction des ventes alors que la production reste constante. Cette difficulté peut entraîner une baisse des salaires car les bénéfices sont moindres, et peuvent conduire au licenciement. Les salariés sont donc sous pression car ils doivent maintenir la productivité de l'entreprise en ayant généralement une baisse de salaire et une augmentation des heures de travail. On peut observer que les relations entre le patron et les employés se dégradent, dégradation amplifiée par les syndicats (si il y en a au sein de l'entreprise). En effet, à

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages