edsqxwscz"esq

399 mots 2 pages
Tout d’abord, ce tableau est divisé en trois plans répartis par rapport au lit. Le premier, côté droit du tableau jusqu'à la têtedu Roi, attire l’œil de celui qui regarde le tableau. Il se caractérise par la femme nue qui se fait tuer ou peut –être violée par l’homme placé derrière elle et par Sardanapale qui est allongé sur sonlit, comme mis sur un piédestal ou encore sur un feu, sur lequel il allait brûler déformé et de grande taille. Il montre également la chute et la décadence du Roi, qui perd tout malgré sonincroyable sang froid et se distingue aussi par la femme couchée sur le lit. Le est enveloppé dans un drap blanc et est représenté comme spectateur imperturbable, qui est absorbé par ce qu’il voit. Sa mainsoutenant sa tête et sa posture appartiennent généralement à la gestuelle des modèles posant pour les peintres. On observe aussi un effet de profondeur et de perspective depuis le bas du tableau jusqu'àla tête du Roi. Le ou les deuxièmes plans (s) se distingue par tout ce qui a autour des lignes de forces principales, contour du lit qui donne l’effet de perspective. On y remarque, à gauche les..erffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff- ffffffffffffffffffffffffffffTout d’abord, ce tableau est divisé en trois plans répartis par rapport au lit. Le premier, côté droit du tableau jusqu'à la têtedu Roi, attire l’œil de celui qui regarde le tableau. Il se caractérise par la femme nue qui se fait tuer ou peut –être violée par l’homme placé derrière elle et par Sardanapale qui est allongé sur sonlit, comme mis sur un piédestal ou encore sur un feu, sur lequel il allait brûler déformé et de grande taille. Il montre également la chute et la décadence du Roi, qui perd tout malgré sonincroyable sang froid et se distingue aussi par la femme couchée sur le lit. Le est enveloppé dans un drap blanc et est représenté comme spectateur imperturbable, qui est absorbé par ce qu’il voit. Sa mainsoutenant sa tête et sa posture appartiennent généralement à la

en relation