Emile zola

734 mots 3 pages
Biographie d’Emile Zola
Emile Edouard Charles Antoine Zola naît à Paris le 2 avril 1840. Sa mère, Emilie Aubert, est française et son père, François Zola, vénitien et ingénieur meurt quand Emile n’a que 7 ans. Emile et sa mère se retrouve alors dans une situation financière précaire. Il passe sa jeunesse à Aix-En-Provence à partir de 1843 quand son père y obtient un contrat de travail. En 1852, il entreprend des études secondaires jusqu’en 1857. Zola se lie d’amitié avec Paul Cézanne. Un an plus tard, la famille Zola se réinstalle à Paris. C’est en 1859 qu’Emile Zola, qui est à cette époque au lycée Saint-Louis, échoue au baccalauréat ; ce qui l’entrainera à abandonner ses études et à connaître une vie de bohème parfois difficile. Il lit beaucoup et commence à écrire des contes et poèmes.

Quelques dates importantes * 1848-1852 : II République (suffrage universel-abolition de l’esclavage) * 1852-1870 : Second Empire (Napoléon III) * 1871 : Commune de Paris * 1885 : Pasteur découvre le vaccin contre la rage * 1898 : Affaire Dreyfus
En 1862, après avoir été naturalisé, il entre à la librairie Hachette et gravit les échelons de l'entreprise en passant de commis (employé de bureau) à chef de publicité. Il tente de se faire connaître en publiant des poèmes dans des revues, en écrivant des textes en prose, allant du conte de fées à la satire politique, ainsi que quelques tentatives théâtrales.
C’est en 1866 qu’Emile Zola quitte Hachette et devient chroniqueur littéraire à l'Evénement. Il publie également des articles sur la peinture. Il défend avec beaucoup de conviction Manet et des peintres qu'on appellera bientôt les impressionnistes par opposition aux peintres académiques. Il devient journaliste, ce qui lui permet de se documenter et d'enquêter sur Paris, corrompu à la fin de l'Empire. Il mène cette année-là sa première grande campagne naturaliste en défendant un peintre dont les toiles sont refusées au Salon : Edouard Manet. En 1867, il

en relation

  • Emile zola
    14719 mots | 59 pages
  • Emile zola
    648 mots | 3 pages
  • Emile zola
    600 mots | 3 pages
  • Émile zola
    1617 mots | 7 pages
  • emile zola
    344 mots | 2 pages
  • Emile zola
    1752 mots | 8 pages
  • Emile zola
    596 mots | 3 pages
  • Emile zola
    1048 mots | 5 pages
  • Emile Zola
    2781 mots | 12 pages
  • Emile zola
    378 mots | 2 pages