En quel sens peut-on dire qu’il n’est pas un être naturel ?

872 mots 4 pages
En règle générale, nous distinguons l’homme de l’animal. En effet, l’homme n’est pas un animal. Les expressions telles que « vivre près de la nature ou aimer la nature » se rapportent à la plante, à la roche et à l’animal, mais en aucun cas à l’homme. Pourtant, d’après la définition d’un Homme, il est le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des homini­dés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison ». L’homme ne fait il donc pas partie de la nature lui aussi ? En quel sens peut-on dire qu’il n’est pas un être naturel ?

L’homme est e fruit de la nature elle même, il en est donc bien issu. Il partage beaucoup de caractéristique avec les autres êtres vivant et pourtant, quelque chose le distingue des ces autres êtres vivants. Mais qu’est-ce qui distingue l’homme de la nature ? Beaucoup de choses : le langage, la technique, la religion, l’art, etc. En effet, l’homme se sert des sens que la nature lui a donné pour se détacher de sa condition simplement naturelle. Il est, contrairement au autres êtres vivants, un être culturel. C’est en fixant ses règles et ses principes de vie que l’homme s’écarte peu a peu de la nature. Il impose l’éducation, qui lui permet de modifier son rapport avec le monde, et permet de laisser, aux générations suivantes, un héritage de connaissance, l’héritage du « progrès ». L’homme a conscience de son époque, de la place qu’il occupe dans le monde, qu’il occupe dans le temps. L’homme se sert a la fois de son héritage laisser par la génération passer et de la responsabilité de son destin, de son futur. On peu dire que l’homme est un être lié au temps, lié a l’histoire. Il se sert du langage pour s’exprimer, pour débattre. Il choisie son mode d’existence, et peu même se sacrifier pour ses idées, contrairement a certain animaux qui se sacrifie pour la survie de l’espèce. Il fixe des règles avec ses semblables, crée des lois qui se superposent aux lois de la nature.

en relation

  • Notre nature nous indique-t-elle ce que nous devons faire?
    697 mots | 3 pages
  • La technique nous éloigne-t-elle de la nature ?
    1194 mots | 5 pages
  • Kant la paresse et la lâcheté
    981 mots | 4 pages
  • Dissertation de philo : l'homme fait-il parti de la nature ?
    2455 mots | 10 pages
  • La nature fait elle les choses bien comme il le faut
    1239 mots | 5 pages
  • Peut on dire que l’homme a une place à part dans la nature ?
    730 mots | 3 pages
  • Philo
    289 mots | 2 pages
  • Rachida
    1989 mots | 8 pages
  • Suffit-il d'avoir ce que l'on veut pour être heureux
    1074 mots | 5 pages
  • Rousseau
    490 mots | 2 pages
  • Devoir maison de philosophie
    1508 mots | 7 pages
  • Dire à qqun soit naturel est-ce lui donner un bon conseil ?
    728 mots | 3 pages
  • L’homme est il un être naturel ?
    569 mots | 3 pages
  • Le sénat a t-il une raison d'être ?
    1240 mots | 5 pages
  • Le nu est il naturel?
    569 mots | 3 pages