Enfance nathalie sarraute

2772 mots 12 pages
I-Introduction
Enfance est un roman paru en 1983, et écrit par Nathalie Sarraute. Le titre choisi s'inspire d'une tradition littéraire russe ("Enfance" de Tolstoï en 1852, et "Enfance" de Gorki en 1913).
Nathalie Sarraute est née en Russie en 1900, elle immigre en France avec sa famille, à cause de la révolution russe. Sa famille est très riche. Elle fait des études de droit pour devenir avocate, mais se consacre finalement à l’écriture. Elle est à la fois auteur de roman et de théâtre. Parmi ses œuvres ; on retrouve l’ère de soupçon (1956), planétarium (1959), l’usage de la parole (1980) et Tropismes (1939).
Le thème crucial est l’abandon, résultat de l’inconscience et de la négligence de sa mère,et du silence affectif de son père et la nouvelle vie qu’il s’est forgé et qui l’occupe l’empêchant de mettre fin à la solitude de sa fille. Le narrateur choisit de focaliser sur ses relations avec ses proches. Le rejet progressif dont elle fut l’objet a développé chez elle une grande vulnérabilité, et la peur continuelle d’être trahie. L’effet, qu’accentue l’existence des deux voix ; et qui est adopté tout le long du récit est le dédoublement. En effet, la narratrice est partagée entre deux pays, deux cultures, deux langues, et deux parents aussi.

II- Analyse du thème autobiographique :
1- L’aspect général de l’œuvre : a- La forme du récit :
Le récit se fait sous forme d’un dialogue entre deux voix qui constituent deux aspects de l’auteur, l’une étant la conscience de l’auteur qui critique l’autre qui est l’auteur-enfant ; ce qui permet à Nathalie Sarraute de se démarquer des autres auteurs. Plus déroutant encore, les interlocuteurs se tutoient, et leurs paroles relèvent d’un registre familier. Aussi, le morcellement des souvenirs, l’abondance des points de suspension utilisés pour marquer l’incapacité à aller au fond de sa pensée, la présence des blancs entre les paragraphes, ainsi que la variation de la longueur, et du ton des chapitres évitent

en relation

  • Enfance de nathalie sarraute
    757 mots | 4 pages
  • Nathalie sarraute enfance
    1900 mots | 8 pages
  • Enfance- nathalie sarraute
    592 mots | 3 pages
  • Enfance, nathalie sarraute
    944 mots | 4 pages
  • Enfance, nathalie sarraute
    3758 mots | 16 pages
  • Enfance de nathalie sarraute
    32821 mots | 132 pages
  • Enfance nathalie sarraute
    963 mots | 4 pages
  • Enfance, Nathalie Sarraute
    1161 mots | 5 pages
  • Enfance, Nathalie Sarraute
    1046 mots | 5 pages
  • ENFANCE nathalie sarraute
    1833 mots | 8 pages