Eplication de texte kant

1073 mots 5 pages
|1 | « Celui qui renonce à sa liberté et l’échange pour de l’argent agit contre l’humanité. La vie |
| |elle-même ne doit être tenue en haute estime que pour autant qu’elle nous permet de vivre comme des |
| |hommes, c’est-à-dire non pas en recherchant tous les plaisirs, mais de façon à ne pas déshonorer notre |
| |humanité. Nous devons dans notre vie être dignes de notre humanité : tout ce qui nous en rend indignes |
|5 |nous rend inca- pables de tout et suspend l’homme en nous. Quiconque offre son corps à la malice |
| |d’autrui pour en retirer un profit – par exemple en se laissant rouer de coups en échange de quelques |
| |bières – renonce du même coup à sa personne, et celui qui le paie pour cela agit de façon aussi |
| |mépri-sable que lui. D’aucune façon ne pouvons-nous, sans sacrifier notre per-sonne, nous abandonner à |
| |autrui pour satisfaire son inclination, quand bien même nous pourrions par là sauver de la mort nos |
|10 |parents et nos amis. On peut encore moins le faire pour de l’argent. Si c’est pour satis-faire ses propres|
| |inclinations qu’on agit ainsi, cela est peut-être naturel mais n’en contredit pas moins la vertu et la |
| |moralité ; si c’est pour l’argent ou pour quelque autre but, on consent alors à se laisser utiliser comme |
| |une chose malgré le fait qu’on soit une personne, et on rejette ainsi la valeur de l’humanité. |
| |Kant |
|15 | |
| | |
| |

en relation