Esthétique de la réception : la critique

Pages: 13 (3217 mots) Publié le: 13 mars 2011
Esthétique de la réception : La Critique

I : Critique et rhétorique
II : Panorama de la critique
III : A quoi sert la critique ?

I : Critique et rhétorique :

1) définition de la critique : du grec signifiant : séparer / juger. L’activité critique se définit d’abord comme une activité de jugement. Critique littéraire = jugement des œuvres littéraires.
Selon Kant : Critique de lafaculté de juger :
Le jugement en général est la faculté de penser le particulier comme contenu sous le général

Ramener l’œuvre à des lois générales.
- Ces lois peuvent être des lois de fonctionnement, de composition, dans ce cas, l’activité de jugement consistera à discerner et décrire ces principes généraux de fonctionnement : critique descriptive. C’est la plus grande part de la critiqueaujourd’hui. Ramener les œuvres à des principes généraux : cf. : la critique narratologique : ramener tout récit à des règles de fonctionnement : Genette.
- Ces lois peuvent être des normes éthiques ou esthétiques : l’œuvre particulière est comparée à des normes du bien et du beau. Dans ce cas, le jugement est normatif : critique normative, prescriptive liée à un jugement de valeur. Dire si l’œuvre estconforme à une norme de la beauté et de la morale.

Aujourd’hui la critique dans le champ universitaire correspond majoritairement à l’activité de jugement comme discernement. Il s’agit d’interpréter les œuvres ou d’expliquer les œuvres ou de les décrire selon des schémas de plus en plus sophistiqués et complexes.
Cela dit jusqu’au XX, la critique a été largement normative et liée à des jugementsde valeur.
Aujourd’hui le jugement de valeur est réservé à la critique journalistique considérée comme secondaire. La critique universitaire se veut objective et scientifique. La critique comme activité de lecture savante a évolué entre 19ème et 20ème. D’une lecture qui prétendait imposer des normes aux œuvres à une lecture qui aujourd’hui impose des normes aux lecteurs.
Aujourd’hui : l’art debien lire : transmission d’une lecture conforme.
L’apprentissage de la littérature devient l’enseignement des normes de lecture savante. Cet état est lui même le résultat d’une longue évolution puisque la critique littéraire en tant que telle n’est apparue qu’au 19ème. Jusqu’à lors : l’activité critique était occupée par la rhétorique.

2) La rhétorique :
Ancêtre de la critique littéraire,comme discipline d’enseignement est un ensemble de règles, de formes et de contenus visant à codifier l’art d’écrire.
- règles de composition : tout discours littéraire ou judiciaire soit composé par 4 étapes :
- inventio : recherche des arguments dans un répertoire de thèmes et de lieux communs : Topoï.
- Disposition : ordonnancement des arguments
- Elocution : mise en verbe, mise en forme : cequi peut être dit et comment.
- Actio : performance publique du discours : concerne l’art oratoire et l’art de l’acteur.

Chacune de ces parties débouche sur d’autres règles particulières : s’y ajoutent des règles de style, divisées depuis Ciceron en 3 :
- style simple
- style sublime
- style moyen
Aristote n’en voyait que 2 : style simple / style sublime.

A cela s’ajoutent des règlespropres à chaque genre littéraire : ex : en France : époque classique : les règles de l’unité sont élaborées pour compléter les règles qui contraignent la composition du poème dramatique. Ces règles seront valables pour tout texte théâtral : tragédie et comédie ( cf. : Moliere et la guerre comique)
Toutes ces règles sont rassemblées dans des Traités et des Arts poétiques : plus particulièrementpour la littérature : ex : Art poétique, Horace
Art poétique, Boileau.

Le plus important dans l’activité critique : discours sur l’écriture, la production. On vise alors l’art du bien écrire (aujourd’hui l’art de bien lire). Pendant toute cette période, activité prescriptive et normative. L’enseignement et les professionnels de la littérature : écrivains et doctes ont pour fonction de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Reception
  • Reception
  • Reception
  • Reception
  • Réceptions
  • réception
  • La réception
  • Esthétique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !