Ethique

Pages: 9 (2125 mots) Publié le: 2 février 2011
[pic]

Synthèse de cours
sur l’Ethique

IFAG
1ère Année
Vincent Jacquet

SOMMAIRE

1. L’étique 3
a. Définition 3
b. Morale et éthique : deux termes quand même différents. 3
c. Ethique : innée ou acquis ? 3
d. Ethique et Développement Durable 4
¬ Qu’est-ce que le développement durable ? 4
¬ L’exemple du commerce équitable. 42. L’expérience de Jacques Benoit 4

3. L’éthique et l’entreprise 5
a. Le management 5
b. Les vocations de l’entreprise 6
a. Que sont l’amour  et l’Amour? 6
b. La loi de l’unité 6
c. La loi de la dualité 7

4. L’amour 6
a. Que sont l’amour  et l’Amour? 6
b. La loi de l’unité 6
c. La loi de la dualité 7

Synthèse

1.L’étique

a. Définition

L’éthique est communément associée à la morale. Bien que définie comme tel dans le Larousse, il semble important d’approfondir cette notion.

Selon Saint-Exupéry l’éthique serait le fait que « chacun soit seul responsable de tous ». Pour que la notion d’éthique existe, il faudrait donc que chacun soit éthique : l’un n’existant donc pas sans l’autre.

Ainsi,selon Jacques Benoit, l’éthique est un comportement qui s’articule autour de quatre valeurs fondamentales : la loyauté, l’altruisme, l’universalité et la gratuité. Etre éthique signifie donc être loyal, prendre en considération les autres et avoir une attitude responsable. Et ceci, uniquement pour le plaisir, sans rechercher de récompense. L’éthique s’oppose donc à l’égoïsme.

Etre éthiquesemble donc objectivement inaccessible au regard de l’ensemble de ces conditions. L’éthique n’est pas un but mais plutôt un chemin qui conduit chacun selon ses envies et ses objectifs au bonheur et à la réussite.

b. Morale et éthique : deux termes quand même différents.

La Morale L’Ethique

La Morale a une connotation religieuse L’Ethique a une connotation laïque
La Morale fait étatdu Bien et du Mal L’Ethique fait état du positif et du négatif
La Morale est « tu » ou « vous » L’Ethique est « je » ou « nous »
Sa perversion = fanatisme Sa perversion= manipulation

c. Ethique : innée ou acquis ?

Contrairement à certaines idées reçues, il semblerait que chacun de nous soit éthique au fond de lui. L’éthique serait donc une notion innée que chacun possèderait dèsla naissance. Chacun aurait donc un besoin d’aimer et d’être aimé. Ainsi, si ce besoin n’est pas satisfait, des comportements négatifs peuvent apparaître. Mais en aucun moment cette déviation ne peut-être considérée comme une finalité. En effet, pour y remédier, il suffirait d’accorder à ce type de personnes plus de considération et d’attention de manière à porter un regard différent.« Traiter un homme pour ce qu’il est et il restera ce qu’il est. Traiter un homme pour ce qu’il peut être et il deviendra ce qu’il devait être.» J.W. Von Goethe.

d. Ethique et Développement Durable

➢ Qu’est-ce que le développement durable ?

Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre les capacités des générationsfutures de répondre aux leurs.
Cette définition s’inscrit donc entièrement dans la notion d’éthique. Mais pour comprendre exactement les enjeux du développement durable, il faut avant tout connaître les disfonctionnements de la planète et les problèmes à venir que cela supposent sur le plan humain, environnemental et économique : certains problèmes comme l’accès à l’eau potable pour tous, lamalnutrition, l’accès à la santé, l’éducation, les problèmes de changements climatiques, de pollution…

➢ L’exemple du commerce équitable.

Le commerce équitable est une action de développement durable qui s’inscrit également dans la notion d’éthique. En effet, ce concept permet à celui qui travail d’avoir une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant, ainsi qu’à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Éthique
  • Éthique
  • Mon Ethique
  • Ethique
  • Éthique
  • Ethique
  • Ethique
  • ethique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !