Ethique

886 mots 4 pages
Ethique

On se souvient des actions menées aux Etats-Unis au milieu des années 1990 contre la société Nike pour dénoncer les conditions de travail chez ses sous-traitants indonésiens. Récemment, dans un autre registre, le rapport Stern (économiste britannique) alerte sur la menace qu'est l'effet de serre et préconise une action rapide des politiques. Ainsi, de telles préoccupations sociétales prennent une place croissante dans le débat autour de la mondialisation. Dans un cadre néolibéral, les entreprises apparaissent comme des acteurs majeur du processus de mondialisation, et elles sont de plus en plus interpellées sur des sujets d'ordre éthique. Elles sont au coeur des polémiques : désengagement de l'Etat, la pollution, les risques technologiques, la rigueur salariale ou le travail des enfants...Dès lors leur rôle fait l'objet d'interrogations. A priori, l'entreprise est généralement considérée comme un acteur ayant pour but unique : le profit. Néanmoins, elle serait de plus en plus capable d'intervenir pour le bien-être de la collectivité...
L'éthique est définie comme un ensemble de règles de conduite partagées et typique d'une société donnée ; (ces règles étant fondées sur la distinction entre le bon et le mauvais).(Wunenburger, Questions d'éthique, PUF, 1993). Le concept d'éthique oscille entre une réflexion portant sur la notion de Bien et énoncé de règles normatives. Ainsi, Mercier (2004) qualifie l'éthique de « réflexion qui intervient en amont de l'action et qui a pour ambition de distinguer la bonne et la mauvaise façon d'agir ». Le champ de l'éthique est à la fois celui du bon et du mauvais mais aussi celui du juste et de l'injuste.
La gestion est la science qui étudie les organisations productives dans leurs décisions, leurs informations, leurs plans et leurs stratégies. Parler d'éthique en gestion est une absurdité pour certains observateurs parce que le monde des affaires n'obéirait qu'à la loi du profit. Cependant, de plus en plus de

en relation

  • Ethique
    1284 mots | 6 pages
  • Ethique
    2900 mots | 12 pages
  • Ethique
    19436 mots | 78 pages
  • Ethique
    495 mots | 2 pages
  • Ethique
    1067 mots | 5 pages
  • Ethique
    1446 mots | 6 pages
  • Éthique
    5990 mots | 24 pages
  • L ethique
    959 mots | 4 pages
  • Ethiques
    763 mots | 4 pages
  • Ethique
    1830 mots | 8 pages