Etre heureux, est-ce satisfaire tous nos désirs ?

Pages: 6 (1466 mots) Publié le: 26 février 2013
« Être heureux, est-ce satisfaire tous ses désirs ? »

Introduction :
Chaque personne voudrait voir tous ses désirs satisfaits. Qui n’a jamais rêvé, au moins une fois, de voir tous ses désirs se réaliser ?
« Être heureux », c’est atteindre le bonheur, qui est un état de satisfaction parfaite, de contentement du corps, du cœur et de l’esprit. « Satisfaire », c’est rejoindre un plaisirprovenant de l’accomplissement, de la réussite d’une chose souhaitée, désirée... Le terme « Tous » représente la totalité, sans aucune exception. Et enfin, des « désirs », ce sont des phénomènes physiologiques et psychologiques qui nous poussent à acquérir un objet (Matériel ou non) afin d’en tirer un plaisir.
D’après Pascal, « Tous les hommes désirent d’être heureux », mais, peut-on être heureux si nosdésirs ne sont pas satisfaits ? Autrement dit, est-ce possible d’atteindre le bonheur sans pour autant ne pas réaliser tous nos désirs ? Quel rapport faut-il établir entre le bonheur et le désir ?
Si la non satisfaction de nos désirs, voire d'un seul d'entre eux, s'accompagne nécessairement d'un sentiment de frustration, et donc de souffrance, il ne peut y avoir de bonheur que si tous nos désirssont satisfaits. Le bonheur, en ce sens, c'est la satiété. Cependant il faut y regarder de plus près. Deux principales raisons, en effet, contestent une telle définition du bonheur. Si mon désir est de voler, de tuer, de violer …,  puis-je identifier mon bonheur au plaisir que me procure la satisfaction de mon désir ? Non seulement la satisfaction de tous nos désirs n'est pas moralement acceptablemais il n'est pas sûr non plus que cette satisfaction nous procure le bonheur que nous en attendions. Peut-on réduire, en effet, le bonheur aux plaisirs immédiats liés à la satisfaction des désirs ? Mais il y a plus : la satisfaction de tous nos désirs est-elle elle-même désirable ? N'est-elle pas en contradiction avec notre désir même d'être heureux ? A supposer, en effet, que tous nos désirssoient satisfaits, que nous resterait-il alors à désirer ? Rien. Mais ne plus rien avoir à désirer est-ce le bonheur suprême ou bien l'ennui le plus mortel ? Rousseau affirme par ailleurs : « Malheur, à qui n'a plus rien à désirer ». 
 D'un côté, donc, nous aspirons tous, pour être heureux, à satisfaire nos désirs, et ce sera l’objet d’étude que nous aborderons premièrement ; mais, nous étudieronsdans une seconde partie que d'un autre côté, cette satisfaction, à supposer qu'elle soit possible, n'apporte pas nécessairement le bonheur que nous en attendons. Enfin, nous constaterons dans une troisième et dernière partie que le bonheur est solidaire d’une conception du désir.

I) Le bonheur comme satisfaction de tous nos désirs.

1) Désir=Manque=Souffrance / Satisfaction=Plénitude=BonheurSi le désir=manque, et que manque=souffrance, alors désir=souffrance.
La satisfaction du désir est ce qui fait taire à la fois le manque et la souffrance. Si être heureux, c’est être satisfait ou comblé, il n’est de bonheur que dans et par la satisfaction de nos désirs. Puisque tout désir demande à être satisfait, le bonheur consiste à donner satisfaction à la demande du désir. Le bonheurréside, dans ce sens, dans le plaisir que procure la satisfaction des désirs.

2) La frustration Pathogène
Un Désir qui n’est pas satisfait est refoulé. Comme l’a montré Freud, le refoulement est pathogène. Les symptômes morbides sont des modes de satisfaction des désirs refoulés dans l’inconscient. Plutôt que d’être malade, ne vaut-il pas mieux donner satisfaction à nos désirs ?

3) La position deCalliclès
Qu’est ce que bien vivre ? C’est, répond Calliclès dans le Gorgias de Platon, satisfaire nos désirs au fur et à mesure qu’ils éclosent. En effet, le désir est sans cesse renaissant. Aussitôt un désir accomplit, un autre désir apparait. Ainsi, satisfaire ses désirs au fur et à mesure, c’est renouveler l’expérience du plaisir.

Transition :
Faut-il cependant satisfaire tous ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etre heureux est ce satisfaire tous nos desirs
  • Etre heureux est-ce satisfaire tous ces désirs
  • Etre heureux, est-ce satisfaire tous ses désirs ?
  • Satisfaire tous ces désirs, est-ce être heureux ?
  • être heureux, est-ce satisfaire tous ses désirs ?
  • Faut Il Satisfaire Tous Ses Desirs Pour Etre Heureux
  • Faut-il satisfaire tous ses désirs pour etre heureux ?
  • Faut-il satisfaire tous nos désirs pour être heureux ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !