etude de la performance du marche des legumineuses cas du niebe dans la ville de lome

11483 mots 46 pages
INTRODUCTION
L’agriculture est le pilier de l’économie des pays de l’Afrique sub-saharienne. Au Togo, elle constitue de loin le secteur le plus important de l’économie tant en fourniture d’emplois qu’en revenus. Elle occupe environ 2/3 de la population active, contribue à 45.9% du PIB et fournit plus de 20% des recettes d’exportation. (Banque mondiale 2011).
Bien que l’agriculture occupe une part importante de la population, elle reste encore traditionnelle, dominée par de petites exploitations de rentabilité assez faible. La production agricole croit à un rythme plus lent que la population; c’est ainsi qu’on assiste le plus souvent à des menaces de sécurité alimentaire conjoncturelle ou permanente au sein des populations
(Banque mondiale 1985). Ce caractère

primaire du secteur agricole ne favorise pas

l’intégration des marchés régionaux et internationaux devenus incontournables pour tous les pays contraints à la mondialisation des économies. Cependant, à mesure que la société évolue, la commercialisation prend de plus en plus d’importance. Dans une agriculture de subsistance chaque paysan produit de quoi nourrir sa famille et ses voisins les plus proches. Il connaît les goûts et les besoins de ceux pour qui il produit. Le transport et les pertes après récolte ne posent pas de grands problèmes. Avec l’urbanisation, les agriculteurs doivent approvisionner les marchés urbains de plus en plus lointains et de plus en plus vastes. La commercialisation est l’interface entre le producteur et le consommateur. Pour faire parvenir les produits du lieu de production au lieu de consommation il faut les transporter, les conditionner, les traiter afin qu’il ne se détériore pas.
Un bon système de distribution exige donc des entreprises rurales de camionnage de conditionnement et de commerce de gros… Notre étude intitulée « Etude de la performance du marché des légumineuses : cas du niébé dans la ville de Lomé» est structurée comme suit : après le cadre

en relation

  • Strategie de conservation et d’utilisation durables de la diversite biologique
    55385 mots | 222 pages
  • Efficacité de la gestion de la fertilité des sols
    129140 mots | 517 pages
  • Le commerce au cameroon
    116523 mots | 467 pages
  • Burkina_Faso_HDR07
    127239 mots | 509 pages