Evaluation des pertes de matières en atelier margarinerie

Pages: 14 (3361 mots) Publié le: 24 juillet 2011
INTRODUCTION
Le rendement est la relation entre la variation de quantités produites et la variation de facteurs mis en œuvre pour les produire. Cette définition nous donne une notion générale de ce qu’est le rendement.
Il existe deux types de rendement :
* Les rendements factoriels, qui mesurent la variation de la production induite par la variation de la quantité d'un facteur deproduction, les autres facteurs restant fixes. Ainsi, le rendement factoriel du travail mesure la variation de la production induite par la variation de la quantité de main d'œuvre, le stock de capital restant constant. Le rendement factoriel correspond à la productivité marginale du facteur.
* Les rendements d'échelle, qui mesurent la variation de la production induite par une variation de l'ensembledes facteurs de production dans la même proportion.
En industrie agro-alimentaire, le rendement est fonction de facteurs multiples tels que la qualité et la disponibilité de la matière première, le bon fonctionnement des machines, le respect des paramètres permettant d’obtenir un produit de bonne qualité, la main d’œuvre qualifié, autant de facteurs qui nous permettent de qualifier le rendementindustriel de rendement d’échelle ce type de rendement prenant en compte la variation de plusieurs facteurs.
La variation des facteurs comme le fonctionnement des machines, la qualité de la matière première et le respect des paramètres de production sont des problèmes courant au sein des industries agro-alimentaires en Côte d’Ivoire. Ceux-ci entrainent la perte de matières premières, produitssemi-finis et produits finis tout au long de la chaine de production influant négativement sur le rendement de ces industries. Ces pertes se doivent d’être estimées et dans la mesure du possible corriger pour un meilleur rendement.
Au sein de l’entreprise Unilever Côte d’Ivoire et plus précisément au sein de l’atelier de production Margarinerie, des moyens sommaires ont été mis en place afin derelever au niveau des machines de conditionnement des pains de Rama et des pots de Blue Band, les arrêts ainsi que leur cause et d’établir un pourcentage liant ces données au rendement attendus. Mais, aucune procédure permettant de relever les pertes sur l’ensemble du circuit de production n’a été mise en place jusqu’à ce jour.
C’est ainsi que, dans l’optique d’améliorer le rendement de l’atelier deproduction Margarinerie et aussi d’enrichir la présentation de leur rendement avec de nouvelles valeurs qui donneraient plus de poids à leur bilan annuel, l’objectif de la présente étude a été défini comme suit :
Estimer quantitativement et qualitativement les pertes sur le processus de fabrication de la margarine, c'est-à-dire depuis la réception de la matière première jusqu’au conditionnementdu produit finis.
Il s’agira de déterminer les pertes en stéarine, oléine, palme entière, margarine Rama et margarine Blue Band, les points de pertes, leur cause ainsi qu’estimer l’impact financier de ces pertes.

PARTIE 1 : REVUE BIBLIOGRAPHIQUE

I. Présentation des corps gras
I-1. Définition
Les corps gras sont consommés par l’homme depuis les temps les plus anciens. Leursutilisations ont évoluées au cours des siècles.
Aux 14 e et 15 e siècles, on utilise parfois le bacon, le lard et les autres graisses animales comme corps gras. Le beurre est délaissé par la grande cuisine qui lui préfère l’huile les jours maigres et le lard les jours gras. Ce n’est qu’au début du 15e siècle que l’on commence à utiliser le beurre en le chauffant avec les poissons, les crevettes et lesamandes. A cette époque, on se nourrit beaucoup de plats à base de viande accompagnés de sauces. Celles-ci se composent essentiellement d’ingrédients « aigres » (vinaigre, oranges amères, jus de citron) auxquels on ajoute des épices et une très faible quantité de graisse.
Aux 16 e et 17 e siècles, la cuisine « grasse » est synonyme de richesse, de délice et d’abondance : « Sans graisse, pas de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Optimisation de la standardisation des recettes et diminution des pertes matieres
  • Pert
  • Le pert
  • Pert
  • Pert
  • Le pert
  • Pert
  • Pert

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !