Existence

Pages: 12 (2796 mots) Publié le: 15 mars 2013
Qu'est-ce que signifie ici que l'existence précède l'essence ? Cela signifie que l'homme existe d'abord, se rencontre, surgit dans le monde et qu'il se définit après. L'homme, tel que le conçoit l'existentialisme, s'il n'est pas définissable, c'est qu'il n'est d'abord rien. Il ne sera qu'ensuite et il sera tel qu'il se sera fait. Ainsi il n'y a pas de nature humaine, puisqu'il n'y a pas de Dieupour la concevoir. [...]
... l'homme n'est rien d'autre que ce qu'il se fait. Tel est le premier principe de l'existentialisme. [...] L'homme est d'abord ce qui se jette vers un avenir, et ce qui est conscient de se projeter dans l'avenir. [...]
Mais si vraiment l'existence précède l'essence, l'homme est responsable de ce qu'il est. Ainsi la première démarche de l'existentialisme est de mettretout homme en possession de ce qu'il est et de faire reposer sur lui la responsabilité totale de son existence. Et quand nous disons que l'homme est responsable de lui-même, nous ne voulons pas dire que l'homme est responsable de sa stricte individualité, mais qu'il est responsable de tous les hommes.

Il n'est pas un exemplaire d'une norme ou d'une nature préexistante, il se fabrique lui-mêmeau cours de l'histoire. La première signification de la liberté est cette capacité humaine à se définir par soi-même. Un objet technique, voire un objet naturel, une pierre, ne sont rien d'autre que ce que leur définition préalable nous dit qu'ils sont. L'homme, à l'inverse, parce qu'en lui « l'existence précède l'essence » a reçu cet étrange privilège de se fabriquer lui-même. Mais « si vraimentl'existence précède l'essence, l'homme est responsable de ce qu'il est ». Sur chacun de nous pèse la responsabilité pleine et entière de nos actes et choix. Nous ne pouvons nous retrancher derrière aucune « nature » qui nous définirait et limiterait notre possibilité d'agir et de nous faire. Pire : « Nous ne voulons pas dire que l'homme est responsable de tous les hommes ». En effet, en posant telou tel choix politique, affectif, etc. j'en affirme la valeur, et la valeur pour la totalité de l'humanité.

C’est-à-dire que nous surgissons d'abord dans le monde sans but ni valeurs prédéfinies, puis, lors de notre existence, nous nous définissons par nos actes dont nous sommes pleinement responsables et qui modifient notre essence; à notre mort, notre essence se fige.
Pour résumer, l'hommenaît donc sans but et ne cesse de changer, de par ses actes, jusqu'à sa mort, où son essence se fige.
En cela, l'être vivant se distingue de l'objet manufacturé qui, lui, a été conçu pour une fin, et se définit donc plutôt par son essence (qui, en opposition avec l'existence, serait un aboutissement et non un point de départ).

Cette formule célèbre est une expression élaborée par Jean-PaulSartre pour expliquer sa philosophie : l'existentialisme. Elle est une réfutation de la tradition philosophique qui avait jusqu'alors tenté d'identifier une nature humaine. En une brève devise facile à retenir, Sartre tente de défaire ce que d'autres firent avant lui.
La nature humaine serait une espèce de qualité qui viendrait différencier l'homme de l'animal. Beaucoup de philosophes ont cruqu'elle existait, et ont essayé de la trouver avec plus ou moins de succès. La question était de savoir en quoi l'homme était une créature plus noble que les autres animaux. Quel était le don que Dieu avait fait aux hommes et dont il avait privé les animaux ? Les réponses varièrent beaucoup : l'homme était l'être qui avait la capacité de s'étonner, un être de raison, doué de langage, le seul individu àposséder une histoire, celui qui pouvait procéder à l'introspection,...
Sartre vient bousculer tous ces philosophes, avec sa formule, « l'existence précède l'essence »[1]. Il veut démasquer leur volonté d'universalisation. Ces philosophes prétendaient, en affirmant la réalité d'une nature humaine, que l'essence précédait l'existence. Ils disaient qu'il y avait une nature, une essence, une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • existence
  • Mon existence
  • Existence pour un mortel
  • Existence & temps
  • L Existence Et Le Temps
  • Terrible existence
  • Existence & symboles
  • Poesie et existence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !