Exposé taylorisme

2110 mots 9 pages
TAYLORISME – hier et aujourd’hui

I. Qu’est-ce que le Taylorisme ?

Le Taylorisme est un système d’organisation du travail mis au point par l’ingénieur américain Frédéric Winslow Taylor (1856-1915). Cette méthode repose sur l’organisation scientifique du travail (OST) dont l’objectif premier est d’accroître fortement la productivité dans les usines malgré la résistance des ouvriers.
Taylor construit sa méthode autour de deux principes : « the best way » et le « task time » .
- Par le best way, on entend la double division du travail. Tout d’abord une séparation entre la conception et l’exécution (la direction se charge de tous les éléments de la connaissance et les ouvriers se contentent d’appliquer ses consignes), et dans un deuxième temps une parcellisation des activités et la spécialisation des ouvriers attachés à leur poste fixe et à une opération élémentaire.
- Le task time est un principe important du Taylorisme où il définit la norme accordée aux travailleurs pour effectuer une tâche. A chaque tâche correspond un temps d’exécution ; le chronomètre détermine alors la rémunération de l’ouvrier en écart au temps référentiel (système des « boni »). Le salaire au rendement permet donc la lutte contre les temps morts, qu’ils découlent d’une mauvaise organisation ou de la tendance spontanée des travailleurs à choisir leur propre rythme (« la flânerie ouvrière»).

Par ces deux principes, Taylor a en vue le contrat social que l’on attribue, à tort, à Ford : la classe ouvrière abdique toute maîtrise sur le processus de travail et se soumet à l’ordre productif en contrepartie de son accession à la société de consommation, grâce à la redistribution des gains de productivité.

Taylor est ainsi convaincu que les intérêts de la classe ouvrière et du patronat sont convergents dans une production efficace permettant l’obtention de hausses de salaires. Il s’agit là d’une « révolution d’état d’esprit ». « ... Et si cette révolution d’état d’esprit n’est pas

en relation

  • expos sur le Taylorisme
    691 mots | 3 pages
  • Taylorisme
    1419 mots | 6 pages
  • le taylorisme
    1059 mots | 5 pages
  • taylorisme
    1173 mots | 5 pages
  • Le Taylorisme
    994 mots | 4 pages
  • Personnel
    376 mots | 2 pages
  • Dissertation
    2032 mots | 9 pages
  • L'organisation du travail est-elle toujours tayloriste
    2748 mots | 11 pages
  • taylorisme
    1901 mots | 8 pages
  • Taylor et fayol
    767 mots | 4 pages