Exposé

Pages: 5 (1192 mots) Publié le: 18 avril 2011
SEHAN 18.12.07
Clément
1ère1 L
Candide, Voltaire, chapitre XIX :
Le nègre de Surinam

Candide est un conte du XVIII° siècle écrit par Voltaire, un philosophe français. De son temps, il était reconnu comme poète et tragédien alors qu’aujourd’hui nous lisons essentiellement ses écrits philosophiques. Il est considéré comme l’un des penseurs précurseurs de la révolution française(tout comme son ennemi Jean-Jacques Rousseau). Tout au long de sa vie, Voltaire, aux côtés d’autres philosophes comme Montesquieu, a fermement condamné l’esclavagisme.
L’extrait que nous allons étudier se situe dans la seconde moitié du conte de Candide, au chapitre XIX. Candide et Cacambo rencontrent un nègre au bord d'un chemin, il leur raconte sa misérable vie qui se résume à peu de choses. Sesmalheurs sont dus à un commerçant blanc. Ce passage du nègre de Surinam arrive au sortir de l’Eldorado : c’est donc un choc brutal et un retour à l’horrible réalité.
Ce texte n’utilise-t-il pas les registres pathétiques et ironiques afin de dénoncer l’esclavagisme ? Dans un premier temps nous montrerons que ce texte a une tonalité pathétique, pour ensuite étudier les procédés de dénonciationutilisés par Voltaire.

Ce récit de la rencontre du nègre par Candide est un épisode cruellement pathétique.
Dès les premières lignes, le nègre est en posture de victime « étendu par terre » et soumis « j’attends mon maître ». Le nègre n’a que le droit d’attendre, de rester immobile, alors que Candide lui peut voyager. Le nègre n’a pour seul vêtement que « la moitié de son habit », « un caleçonde toile bleue ». « Le pauvre homme » décrit par Candide, n’a plus qu’une main et une jambe. Afin d’éviter la gangrène, le maître ampute la main accidenté de l’esclave, et en punition, on coupe la jambe de celui qui a tenté de s’enfuir. Le statut de victime du nègre, met en place un registre pathétique, accentué ensuite par son discours, très respectueux envers le blanc. Il répond « oui monsieur »à Candide, plein de politesse. L’utilisation du pronom indéfini « on » et la répétition « on nous coupe la main » et « on nous coupe la jambe » n’est qu’un constat généralisant fait par le nègre, qui est appuyé par l’expression « c’est l’usage ». Cette notion d’usage renvoie au code noir instauré sous le règne de Louis XIV et qui autorise l’esclavage dans les colonies. La condition pathétique dunègre est encore une fois mise en avant par sa phrase « je me suis trouvé dans les deux cas ». L’auteur cherche à ce que nous nous apitoyions sur sa condition d’esclave. Le registre pathétique est ensuite utilisé dans la comparaison entre les animaux et les esclaves : « Les chiens, les singes et les perroquets sont mille fois moins malheureux que nous » Ici l’image des animaux domestiques, bientraités, est mise en opposition avec les esclaves, brutalisés et mutilés. Une seconde comparaison s’inscrit dans un raisonnement sur les valeurs de l’Eglise catholique. En effet le nègre se demande et constate, que si « nous sommes tous enfants d’Adam, blancs et noirs », il existe une curieuse manière de traiter sa parenté.
Au-delà du simple constat, le texte bascule vers une démonstration visant àdénoncer la condition des noirs, par le pathétique. La phrase « c’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe » signifie que chaque européen est complice de la condition des esclaves des colonies, que l’esclavage est le prix à payer pour que le sucre soit moins cher. L’utilisation du pronom démonstratif « ce » évoque directement les conditions inhumaines énoncées par le nègre. Ici il devientalors porte-parole de Voltaire, afin de dénoncer le code noir, et les conditions abominables des esclaves des colonies aux XVII° et XVIII° siècles.

Un second registre est utilisé par Voltaire pour dénoncer : l’ironie.
La double entente entre le pathétique et l’ironique permet au lecteur de réfléchir autant que de s’amuser. Le premier signe d’ironie dans cet extrait, est le nom du maître du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposer
  • Exposé
  • Expose
  • exposé
  • Exposé
  • Exposé
  • Exposes
  • Exposé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !