expos 2semestre

3171 mots 13 pages
UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR
FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

LICENCE 1 : ECONOMIE D’ENTREPRISE
Pr Dancoko

Devoir du SECOND Semestre

Introduction et développement des ressources technologiques dans le secteur économique traditionnel (agriculture, élevage, pêche, artisanat). Quelles solutions pour le Sénégal ?

Année Académique 2012-2013

Table des matières
INTRODUCTION 2
I. PROBLEMATIQUE 3
II. RESSOURSES TECHNOLOGIQUES 4
1. Définition 4
2. Les ressources technologiques dans le secteur agricole 4
3. Les ressources technologiques dans le secteur de l’élevage 5
4. Les ressources technologiques dans le secteur de la pêche 6
5. Les ressources technologiques dans le secteur artisanal 6
III. LE SECTEUR TRADITIONNEL ECONOMIQUE 7
1. Situation actuelle du secteur économique sénégalais 7
2. Le secteur formel et informel: qui domine l’économie sénégalaise ? 8
IV. CONTRIBUTION DES RESSOURCES TECHNOLOGIQUE 8
CONCLUSION 10
Webographie 11

INTRODUCTION
De plus en plus, l'on se rend à l'évidence que le développement d'un pays ne se bâtit plus uniquement sur la quantité des matières premières ou des ressources naturelles dont il dispose mais plutôt par son aptitude à les valoriser. Ce développement devient ainsi, plus que par le passé, tributaire de la connaissance, de l'information et du savoir-faire qui, naturellement, s'inscrivent dans une dynamique évolutive. Ce phénomène est désormais exacerbé par la mondialisation et la libéralisation des échanges économiques ainsi que par les impératifs du "développement durable", imposant une production "propre", n'affectant ni l'environnement ni la santé des consommateurs. Ce qui confère à la technologie un rôle primordial, tant pour la compétitivité des systèmes de production, de valorisation et de commercialisation que pour la performance des systèmes administratifs ou de gestion.
Le cas des secteurs traditionnels (l'agriculture, l’élevage, l’artisanat et la pêche), pilier majeur

en relation

  • 53dfaea53f841
    126291 mots | 506 pages