Fables

398 mots 2 pages
Réécriture des fables:

La réécriture est le fait de réécrire un texte en y apportant des modifications.On peut considérer plusieurs types de réécritures :•la correction / l'amélioration• l'intertextualité (lien établi par le lecteur entre le texte lu et un autre texte)• l'imitation• la translation• la réécriture journalistique et éditoriale
Réécrire une fable ou un mythe sert à lui donner une nouvelle impulsion.Il s'agit de montrer des héros affrontant leur destin, la solitude, ou la mort, de façon consciente, lucide mais aussi de métamorphoser des personnages, initialement victimes de la fatalité ou des Dieux, en héros modernes qui incarnent des valeurs propres au 20ème siècle. Ils peuvent représenter la révolte contre toute forme d'oppression, la résistance face à l'injustice, le refus des compromis, la défense d'une cause juste, etc.Réutiliser des personnages mythiques pourrait avoir plus d’impact et pourrait faire d’avantage passer le message que l’auteur souhaite nous adresser.
Fables: Récit en vers d'où l'on tire une morale.

Esope, les Fables, la Morale La FontaineEsope est un fabuliste grec, il serait né vers 620 avant JC et mort en 560 avant JC. On connaît peu de choses d’Esope. C’est un personnage semi légendaire.Les acteurs de ses fables mettent en scène des animaux dont le comportement est une véritable morale pour l’homme. Plusieurs thèmes y sont développés: la difficulté de changer son destin, l’avarice «posséder sans jouir n’est rien», la solidarité «l’union fait la force», l’amitié, la tromperie de la flatterie, la valeur de l’effort, du travail, l’art de savoir utiliser son talent, la justice etc.Ces fables étaient connues des athéniens dès la fin du VIe siècle av JC. Elles furent recueillies par Démétrios de Phalère dès la fin du Ve siècle. On peut dire que ces fables font partie de la culture des populations indoeuropéennes et sans doute les plus lues de la Littérature.Vers le Ier et IIe siècle avant JC, le poète grec Babrias donna une

en relation

  • Les fables
    1175 mots | 5 pages
  • les fables
    3597 mots | 15 pages
  • Les fables
    1320 mots | 6 pages
  • Fables
    698 mots | 3 pages
  • Fables
    2717 mots | 11 pages
  • Fables
    342 mots | 2 pages
  • Les fables
    261 mots | 2 pages
  • Les fables
    1417 mots | 6 pages
  • Fables
    446 mots | 2 pages
  • Fables
    1387 mots | 6 pages