Faire son devoir, est-ce là toute la morale ?

Pages: 6 (1389 mots) Publié le: 6 octobre 2010
Dissertation de philo

Faire son devoir, est-ce là toute la morale ?

 

Face à l'idée de préconiser un avortement thérapeutique à une femme enceinte, le médecin peut se trouver hésitant. D'une part, il est de son devoir de respecter la volonté du patient. D'autre part, sa conscience peut lui manifester une gêne: "Est-ce toutefois bien moral ?". Faire son devoir, est-ce alors là toute lamorale ? Contrairement au droit et à la politique qui déterminent le comportement correct à adopter en société ou au sein d'une communauté civique, la morale semble régler la vie privée. Elle se fonde sur l'accomplissement de devoirs qui, s'ils ne se voyaient pas satisfaits, engendrerait un mépris de l'homme envers lui-même. Il s'agit alors de se demander si s'acquitter de son devoir conduitforcément au respect la morale. Par ailleurs, est-il possible d'atteindre cette dernière sans nécessairement "faire son devoir" ? Enfin, la conscience se heurter à un problème crucial: comment être certain d'agir moralement; et peut-on seulement être moral sans conscience aucune?

 

 

Le simple accomplissement du devoir ne justifie pas la morale. Ce qui est utile pour soi ou pour la communauté estune chose, le devoir moral en est une autre. 

Faire son devoir ne signifie pas toujours viser le "bien", ce peut être aussi viser le "bien conforme à...". L'homme, être de devoirs, doit conformer son comportement à diverses obligations, qui peuvent être de nature non seulement "morale", mais aussi juridique, professionnelle, sociale ou même politique. En tant qu'il se doit de toutes lesrespecter, il peut se heurter à l'impossibilité d'agir sans reproches. Par exemple, le devoir d'aller se battre à la guerre pour défendre le pays peut entrer en conflit avec la conscience humaine: est-ce agir en tant qu'homme moral que de tuer les autres ? Il semble évident que non, et pourtant, les soldats le doivent par obligation politique. Ainsi, la morale ne constitue pas toujours la finalité desdevoirs.

           Parfois, elle peut même être l'illusion de la fin. Hobbes, en effet, conçoit que la morale du bien et du mal n'existe pas de façon naturelle chez les hommes. Il en découle que les notions de vertu ou de péché reflètent juste de l’artifice. L'homme accomplirait alors son "devoir" uniquement dans un but intéressé. S'il s'agit là d'une croyance personnelle, nous sommes toutefoiscontraints de nous rendre à l'évidence: rien ne prouve qu'un homme fasse bien son devoir par souci de morale, ou par désir tout autre, par exemple celui d'amasser les honneurs et être adoré de tous. L'accomplissement du devoir peut donc provenir d'une hypocrisie, fondée sur l'impossibilité de vérifier l'intention.

En définitive, le devoir moral n'inclut aucune notion d'intérêt, qu'il soitpersonnel ou communautaire. Si la vraie action morale est pure et gratuite, il n'est cependant pas possible de la distinguer d'une action fallacieuse.

 

Sans intérêt réellement palpable, le devoir moral est difficile et demande parfois beaucoup de courage. Même si on montre beaucoup de volonté, l'échec peut survenir. Cela fait-il alors de l'homme un être immoral ?

 

 

Non, dès lors quela morale ne se préoccupe pas du résultat. L'homme peut atteindre la morale sans forcément passer par "faire son devoir".

En effet, pour qu'un homme soit moral, il doit être doté d'intention morale. La non-réalisation de ces devoirs n'engendre en rien le non-respect de la morale. Prenons l'exemple de deux hommes en bateau. L'un tombe dans l'eau froide. Il fait un choc hypothermique. S'il n'estpas très vite évacué, il mourra. Le deuxième homme se jette alors à l'eau pour tenter de le secourir, mais n'étant pas bon nageur, il boit la tasse de nombreuses fois et finalement échoue. Puisqu'il s'est donné du mal et qu'il avait réellement la volonté de faire le bien, sa tentative fait du lui un homme moral. En effet, la morale est atteinte non pas en l'accomplissement du devoir, mais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faire son devoir est ce là toute la morale ?
  • Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale?
  • Faire son devoir sans etre heureux est-ce la toute la morale
  • Peut-on ne pas faire son devoir devoir moral au nom de la religion?
  • Moral et devoir.
  • Toute morale est-elle relative?
  • Faire la fête est bon pour le moral!
  • Cours sur la morale et le devoir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !