Fantastique

278 mots 2 pages
Le fantastique

Le fantastique est un genre littéraire fondé sur la fiction, racontant l’apparition de faits inexpliqués et théoriquement inexplicables dans un cadre réaliste connu du lecteur. Le fantastique est très souvent lié à une atmosphère particulière, une sorte de crispation due à la rencontre de l’impossible. La peur est souvent présente, que ce soit chez le héros ou chez le lecteur. Ainsi, le but du fantastique serait de révéler des choses habituellement cachées, des choses que nous ne voulons pas voir : le sang, les cadavres, la nuit, les ruines.

C'est en Allemagne que naîtra vraiment la littérature fantastique proprement dite, avec Adelbert von Chamisso puis Achim von Arnim et Hoffmann.

Dès les années 1830 les contes d'Hoffmann sont traduits en français et rencontrent un succès spectaculaire. Nodier est l'un des premiers à produire des contes fantastiques en France, suivi de Balzac, Prosper Mérimée, Théophile Gautier, puis Guy de Maupassant.
Ces auteurs adoptent volontiers un style neutre et accentuent les éléments réalistes, de façon à favoriser l'identification au narrateur.

Les manifestations du surnaturel dans la littérature fantastique sont généralement néfastes: pas de place pour les anges, les bonnes fées ou les bons génies. C'est aussi une littérature de la souffrance, de la folie, de l'échec. En ce sens, elle marque une rupture profonde avec l'optimisme du siècle des Lumières.

Le fantastique a souvent été utilisé par des auteurs pour contourner la censure.
On tolèrera plus facilement des idées choquantes si elles sont présentées comme l'œuvre de la folie ou du Diable.

La mode du conte fantastique reste vigoureuse en France jusqu'à la fin du XIXe

en relation

  • Le fantastique
    3269 mots | 14 pages
  • LE FANTASTIQUE
    490 mots | 2 pages
  • Le fantastique
    2849 mots | 12 pages
  • Le fantastique
    2314 mots | 10 pages
  • Le fantastique
    272 mots | 2 pages
  • Le Fantastique
    305 mots | 2 pages
  • Le fantastique
    875 mots | 4 pages
  • Le fantastique
    692 mots | 3 pages
  • Le fantastique
    1007 mots | 5 pages
  • Le fantastique
    502 mots | 3 pages