Faut-il attendre du marché la réalisation des equilibres

Pages: 6 (1279 mots) Publié le: 5 avril 2010
l'approche keynésienne

Keynes a été le premier à décrire l'activité économique à l'aide du processus du circuit économique. Il a également été le premier a montrer la nécessité de créer une véritable comptabilité nationale. Il a également démontré que les comportements des agents économiques pris isolément étaient parfois incompatibles avec l'intérêt général. La base de la pensée keynésienneréside dans le fait de considérer que la demande effective (c'est-à-dire le niveau de consommation et le niveau d'investissement) détermine le niveau de production donc le niveau de l'emploi.
Les «stratégies» politiques de relance keynésienne se fondent également sur l'importance du rôle de l'état dans l'économie. Keynes ne croit pas à l'autorégulation de l'économie par les mécanismes naturels deslois du marché. L'état doit donc intervenir en tant qu'agent régulateur car le capitalisme livré à lui-même ne peut que conduire à des crises chroniques. C'est à l'Etat d'intervenir pour relancer la demande de biens de consommation et de biens d'investissement. Keynes a en quelque sorte été l'artisan du développement de l'Etat providence après la 2° guerre mondiale.
Keynes conteste totalement lesfondements de l'analyse classique libérale.

I - Les moyens de la relance et les mécanismes mis en évidence par Keynes

Pour Keynes, un excès d'épargne peut entraîner la crise. Donc, seul l'état est en mesure de stimuler la demande lorsque celle-ci est insuffisante. En effet, en période de crise les agents économiques ne dépensent pas et les entreprises n'investissent pas. L'investissement nepeut donc «repartir» que si les anticipations des entreprises sont positives. Keynes préconise donc des mesures de relance.

Il s'agit en bref :
• de redonner confiance aux consommateurs.
• de mettre en oeuvre des moyens de répartition des richesses permettant aux agents économiques qui ont la propension moyenne à consommer la plus élevée (c'est-à-dire les catégories sociales les plus«défavorisées») de dépenser pour mieux relancer la machine économique.
• de baisser les taux d'intérêts pour stimuler le crédit à la consommation et aux investissements.
• d'engager une politique de grands travaux publics qui provoqueront un effet multiplicateur de revenus et accélérateur d'investissements.

Le rôle de l'état consiste donc à injecter des revenus pour «doper» la machineéconomique. La reprise de la consommation entraînera une augmentation des investissements donc la situation de l'emploi s'en trouvera améliorée.

A -- Le multiplicateur de revenus

Pour expliquer ces mécanismes, nous partirons d'exemples concrets.
L'idée de départ est la suivante : toute injection de revenus dans l'économie par l'état (voir plus haut pour les moyens utilisés) provoquera uneaugmentation du revenu national qui lui est bien supérieure.
EX : l'état engage 1 000 de dépenses publiques pour construire une route.
Si les titulaires de ces revenus (salariés embauchés) ont une propension marginale à consommer de 3/4 (0,75) ils vont dépenser 750 de plus en biens de consommation. Les producteurs de ces biens de consommation vont percevoir un revenu supplémentaire de 750. Si leurpropension marginale à consommer est également de 3/4, ils vont dépenser 750 x 0,75 = 562,5 en biens de consommation.. etc......
On constate donc que l'injection de revenus au départ provoquera des vagues successives de revenus et de dépenses qui continueront mais en diminuant peu à peu d'amplitude et ceci jusqu'à 0.
L'efficacité d'une relance de la consommation dépend donc de l'importance dela propension marginale à consommer (c'est-à-dire la tendance des agents économiques à consommer un supplément de revenus) des agents économiques.
Mais, l'effet d'une relance ne pourra être réellement mesuré que par le jeu du multiplicateur et de l'accélérateur. En quoi consiste donc le mécanisme d'accélération d'investissement dans une optique keynésienne ?

B-- L'accélérateur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation : faut-il toujours attendre du marché la réalisation des équilibres ?
  • Que faut-il attendre de l'état
  • Marches Equilibre Optimum L3
  • Tropican: un marché en equilibre
  • Equilibre sur le marché de la monnaie
  • équilibre sur le marche de la monnaie
  • Faut-il reglementer la concurrence sur les marchés
  • Faut-il attendre du progrès technique qu'il fasse notre bonheur?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !