Faut-il réduire les inégalités?

Pages: 5 (1063 mots) Publié le: 15 mars 2013
Les inégalités sont au cœur du débat politique dans les pays démocratiques. Les milieux conservateurs ont tendance à percevoir ces inégalités comme inévitables, naturelles voire même comme un aiguillon de la croissance économique. D’un tout autre point de vue, les réformateurs pensent eux qu’il est indispensable d’éradiquer toutes les inégalités afin de vivre dans un monde en harmonie parfaite etservir ainsi la croissance.
Depuis les années 1970, l’INSEE à l’aide d’outils tels que l’indice de GINI et de la courbe de Lorenz, montre que les inégalités de niveau de vie ont commencé à baisser au début des années 1970 pour voir ensuite leur niveau stagner au milieu des années 1990. Nous sommes toujours dans la même situation aujourd’hui même si des sociologues contemporains comme LouisChauvel affirment que nous serions en train de vivre un retour des inégalités, lequel inclurait un retour radical des classes sociales au sens marxiste. Alors que faire ? Faut-il réduire les inégalités ou les ignorer ?
Au sens Keynésien, il est évident qu’une réduction des inégalités est indispensable afin de faire fructifier la croissance et nous le montrerons dans une première partie. Puis, nouscontrerons ces arguments avec la thèse radicalement opposée des libéraux et néo-classiques pour qui le marché est le seul à pouvoir décider.

Pour rétablir un peu l'égalité entre ses membres, la société peut créer des compensations. Elle peut, par exemple, prendre plus d'argent à ceux qui gagnent beaucoup pour en donner à ceux qui gagnent peu, c'est-à-dire redistribuer les richesses. Dans l’idéald’une société où les inégalités n’existeraient pas, idéal défendu par John Maynard Keynes (1883-1946), c’est la redistribution trop inégalitaire des revenus qui serait une limite à la croissance économique. En effet, c’est la propension à consommer qui détermine le niveau de la Demande. Dans Théorie générale de l’emploi, de l’Intérêt et de la monnaie (1936), il nous rappelle que les milieux aisésont une forte propension à l’épargne et cela ne favorise pas la croissance. Pour lui, tout part de la Demande effective, il faut soutenir la consommation donc lutter contre les inégalités, redistribuer les revenus aux milieux défavorisés qui ont une forte propension à consommer. Tout ceci serait à la fois juste et économiquement efficace.
Le deuxième problème que connaissent nos sociétés estcelui de l’accumulation des inégalités. Bien souvent, quand on nait dans un milieu défavorisé on reproduit le même parcours que ses parents. En effet, les inégalités économiques, sociales, culturelles, …, forment système, c'est-à-dire qu’elles ont tendance à s’accumuler et bien évidemment cela multiplient les handicaps. En plus d’’une mauvaise répartition des richesses, les individus ne peuvent dansla plupart des cas pas espérer mieux que ce qu’ils ont. Elles se reproduisent au fil des générations, les enfants dont les parents ont eu des difficultés à s’insérer dans la division du travail social risquent de vivre des souffrances dès l’école (Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron) parce ils manqueront de capital culturel, économique et social. Bien sûr, l’objectif de réduction de cesinégalités est ardent chez les Keynésiens cependant le point de vue des libéraux à ce sujets est radicalement contraire. Eux, pour qui seuls le marché et la méritocratie permettent la croissance, ne désirent absolument pas la réduction des inégalités car si elles existent alors il a forcément une raison.

Tout se passe comme si l'accès à une ressource précieuse comme le revenu du travail donnait lieuà une concurrence entre personnes, concurrence régie par la loi économique de l'offre et de la demande. Lorsque le PDG d'une multinationale est capable de la faire croître, ce qui en augmente sa valeur en bourse et, qui plus est, permet de générer des dividendes supplémentaires, il est normal que les actionnaires le récompensent avec un salaire et des primes exceptionnels. Les divers groupes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Faut il réduire les inégalités de revenus
  • Réduire les inégalités par des politiques publiques
  • Faut-il reduire les deficits publcs
  • Faut-il réduire les déficits publics ?
  • Faut-il réduire le déficit budgétaire?
  • Faut-il réduire le nombre de fonctionnaires?
  • Faut il reduire les prelevements obligatoires
  • Faut-il réduire les prélèvements obligatoires

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !